Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Racynes

Une école de devoirs pour retrouver racine

Implantée dans la région de la Basse-Meuse liégeoise, Racynes est un lieu d’accueil et de vie pour des personnes en situation d’exclusion sociale, de panne de projet de vie, de déficience, de décrochage scolaire.
La rencontre des jeunes et des familles en situation très précaire permet d’effectuer un accompagnement social : lutte contre le décrochage scolaire, gestion budget, relais social, gestion logement...


« Lors de ma récente arrivée chez Racynes, la Tiny house était déjà en place à côté du champ mais était encore vide. Je suis maintenant sa rapide évolution depuis un mois. L’équipe m’a alors expliqué l’idée et son objectif. Je crois que, au-delà de se révéler très utile dans un cadre qui est celui de la Basse-Meuse, ce projet pourrait faire office d’exemple et en inspirer plus d’un dans le futur. Nous entendons d’ailleurs déjà assez souvent des exemples de situation de personnes pour qui le projet pourrait se montrer fort utile. »
Nathan, stagiaire.

Racynes propose diverses activités en lien avec la nature, la biodiversité et le développement durable. (Re)prendre goût aux gestes simples et essentiels de l’existence et, en plus, respectueux de l’environnement et de soi, est un point d’appui à la reconstruction personnelle et à la réinsertion sociale. Les ateliers proposés sont, entre autres, des belles promenades sur la Montagne Saint Pierre, la gestion d’une « Roulotte à Soupe », la gestion d’un potager communautaire, un atelier vélo, des actions de sauvegarde de la biodiversité, la fabrication de nichoirs à oiseaux et insectes, l’organisation de journées festives, etc. L’association est située dans une ancienne ferme qui est devenue une ferme d’animation.

Le public est large, généralement entre 12 et 60 ans, masculin et féminin, d’origine belge ou étrangère, valide ou moins valide. En tout, c’est plus d’une centaine de personnes avec lesquelles un lien de confiance est tissé depuis quelques années.

Racynes souhaite développer son école de devoirs, agréée depuis juillet 2017 par l’ONE, en travaillant en partenariat étroit avec les écoles de l’enseignement spécialisé et les familles précarisées de la Basse Meuse.


« Dû à des complications familiales, je me suis retrouvé sans logement. Les professeurs de mon école d’hôtellerie m’ont alors redirigé vers le centre PMS de l’école qui, eux, m’ont conseillé Racynes. Ceux-ci m’ont alors proposé un de leurs logements. Ceci m’a permis non seulement d’épargner et de continuer ma scolarité, mais aussi de me reconstruire socialement et mentalement après la situation compliquée à laquelle j’étais confrontée à la maison. Pour le côté administratif (CPAS, etc..) les coordinateurs de chez Racynes m’ont aussi beaucoup aidé à gérer car je ne m’en sortais pas. Cette émancipation m’a également permis de respirer et de revoir des personnes qui m’étaient chères mais que mes parents m’avaient interdit de voir. »
Nelson, 19 ans, vivant actuellement dans un de nos logements

Les jeunes qui viennent spontanément à la ferme sont souvent des enfants et adolescents qui ont des situations familiales compliquées ou instables, ce qui ne favorise pas l’intérêt pour l’école. La moitié des jeunes sont en secondaire, sans CEB, dans une école technique ou dans l’enseignement spécial. Il s’agit aussi pour Racynes d’accueillir des enfants dès l’âge de 6 ans et de compléter les activités extrascolaires proposées par de l’aide aux devoirs 3 fois par semaine.

En renforçant l’équipe, sachant que les jeunes sont souvent excités et ont une concentration limitée, Racynes peut proposer différents ateliers. Le site offre aussi de nombreuses possibilités et les outils mis à disposition augmentent les moyens. Le travail avec la nature et les animaux ont des vertus qui ne sont plus à démontrer.

« J’ai connu l’asbl Racynes à l’âge de 11 ans parce que mon frère était déscolarisé. Ils l’ont intégré à la formation, et l’ont aidé dans les relations avec la famille ... À l’âge de 14 ans j’ai été également déscolarisée et j’ai rejoint Racynes …
Racynes nous apprend à nous intégrer dans un groupe, à s’entraider, à vivre en communauté, à respecter tout le monde, les plus âgés comme les plus petits. Ils sont également là pour écouter nos problèmes de la vie quotidienne qu’ils soient petits ou gros, importants ou non. Ils nous acceptent tels que l’on est et ils nous apprennent à accepter les autres. On intègre une formation dans le but de trouver un stage, un emploi ou pour se réinscrire dans une école…Si l’asbl Racynes n’avait pas été présente, je ne sais pas trop où j’en serais. Merci à leur suivi et à toute l’équipe » Océane, 15 ans.

« J’ai entendu parler de l’épicerie via des parents à l’école de ma petite fille. Ensuite, dès que possible, j’ai fait passer le message autour de moi, à mes connaissances et ma famille. Certains viennent aussi comme moi à l’épicerie et/ou aux ateliers du Service d’Insertion Sociale. Au quotidien, l’épicerie sociale m’aide à un niveau financier. En économisant pour l’achat de nourriture, cela me permet d’acheter les autres produits du ménage ou de faire une sortie de temps en temps. La vie coûte tellement cher aujourd’hui que cela représente une belle économie. Il y a d’ailleurs des légumes que je n’aurais jamais achetés en temps normal, parce qu’ils sont trop chers ou parce que je n’en avais jamais cuisiné ! Les bénévoles de l’épicerie donnent des conseils de cuisson ou des recettes, alors je fais découvrir de nouvelles choses à ma famille. Depuis que je viens, on mange plus équilibré et plus sain. À l’épicerie, j’ai rencontré aussi beaucoup de personnes de ma région ainsi que toute l’équipe d’éducateurs que je trouve très chaleureuse. »
Sophie



Racynes
Alexandre CARLIER
Rue du Moulin, 65
4684 Haccourt
Tél : 04 379 22 09 - 0478 73 18 23
Courriel : alexandre chez racynes.be
Site Web : www.racynes.be
Page FB : Racynes



16 décembre 2021

Racynes : lutte durable contre la pauvreté et l’exclusion

Implantée dans la région de la Basse-Meuse liégeoise, l’asbl Racynes est un lieu d’accueil et de vie pour des personnes en situation d’exclusion sociale, en (...)
2 novembre 2021

Juste Terre ! n°184

Transition, participation et solidarité

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr