Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

20 décembre

Éducation

« Les Nez coiffés » - Jemeppe-sur-Sambre

Les Nez coiffés proposent aux jeunes d’aborder la lecture tout à fait autrement : « Nous partons du cirque pour arriver à la lecture de livres pour enfants. De là, les élèves créent un spectacle qu’ils vont présenter dans une école primaire. Sans en avoir l’air, les élèves abordent la lecture, l’écriture et puis la joie de la création. Tout ce projet est mené sur une année scolaire et les jeunes en ressortent valorisés et riches d’une expérience de réussite ». Les Nez coiffés aident les jeunes qui n’ont pas obtenu leur diplôme de l’enseignement primaire. Ces jeunes ont donc un peu « mal à l’école », ils ont l’impression qu’ils ne sont pas capables de réussir. Ils ont peu de soutien à la maison et la lecture et l’écriture représentent pour eux des obstacles parfois diffciles à surmonter. C’est pourquoi cette méthode originale apporte un véritable plus.
Les Nez coiffés


« Depuis des années, nous travaillons avec des classes professionnelles des écoles de la Basse-Sambre. Nous rencontrons là un public qui n’a pas accès au monde associatif ou culturel et qui vit souvent une réalité de grande pauvreté et d’exclusion. Nous rencontrons également des adultes à défcience mentale, des réfugiés et des jeunes placés par le juge. Notre objectif, avec eux, est de les faire participer à différents ateliers de cirque et de théâtre comme moyen de réaliser ensemble quelque chose de qualité. À travers ces créations collectives, les jeunes prennent la parole dans le champ culturel local. Bien souvent, ils sont laissés à eux-mêmes et ont un grand besoin d’être valorisés, de voir qu’ils sont capables de réaliser quelque chose de chouette ensemble. »
Bernard, responsable

Déclaration universelle des droits humains

Article 26 : 1. Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.





Lire aussi

Juste Terre ! n°173

« Personne ne choisit d’avoir faim ». Selon la Concertation aide alimentaire, en Belgique, avant même l’arrivée du coronavirus, environ 450 000 personnes avaient (...)
7 septembre 2020    Analyses    Droit

Accès à l’énergie : droits humains contre droit au profit ?

Le confinement dû à la pandémie du Covid-19 a aggravé la situation financière de bien des familles. Les pouvoirs publics ont réagi pour tenter de soulager, (...)

Dire Nous

Nous, tous ensemble, solidaires !

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr