Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

23 décembre

Des droits contestés

Aujourd’hui, même les droits humains – leur universalité et leur indivisibilité - semblent perdre de leur légitimité et ne plus faire consensus, tant chez certains décideurs que dans une partie de la population. Pour certains, les droits humains et les organes qui en garantissent le respect sont par exemple des entraves aux mesures nécessaires à la lutte contre le terrorisme ou à la mise en œuvre des politiques d’asile. Ainsi, en décembre 2016, La Libre Belgique titrait : « La Cour européenne des droits de l’Homme de plus en plus souvent critiquée dans le monde politique »


« Peu importe ce que les gens vous disent, les mots et les idées peuvent changer le monde. »
Robin Williams, acteur américain

Déclaration universelle des droits humains

Article 19 : Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

Article 25 : 1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffsant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires (…)





Lire aussi

7 septembre 2020    Analyses    Droit

Accès à l’énergie : droits humains contre droit au profit ?

Le confinement dû à la pandémie du Covid-19 a aggravé la situation financière de bien des familles. Les pouvoirs publics ont réagi pour tenter de soulager, (...)

Dire Nous

Nous, tous ensemble, solidaires !

Les droits humains ne s’arrêtent par aux portes de la prison

Les personnes détenues restent des sujets de droit à part entière et conservent leur dignité humaine, la sanction consistant uniquement en la privation de la (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr