logo Entraide et Fraternité
Echos des activités   26 octobre 2011

Vivre-Ensemble Namur

Assemblée des Associations - Namur 2011

27 octobre 2011

Comme chaque année, Vivre-Ensemble Namur a organisé l’Assemblée des Associations, ce jeudi 27 octobre 2011. C’était l’occasion pour différentes associations (Tremplin, Globuline, GABS, etc.) de la province de Namur et du Luxembourg de se rencontrer pour favoriser un échange autour d’une question politique essentielle : comment favoriser un véritable changement structurel du système actuel qui produit l’exclusion et la marginalisation de nombreux individus, afin de ne pas tomber dans le piège de l’association gestionnaire de misère ?

Nous avons insisté, lors de cette journée, sur l’importance des associations et de leur rôle en tant qu’actrices de changement.
A l’approche des élections communales d’octobre 2012, réfléchir à des revendications concrètes semblait nécessaire : remettre en question le fonctionnement de l’institution si importante qu’est l’école et qui est la première à reproduire les inégalités sociales, favoriser pleinement l’égalité des chances des individus face à l’accès au logement, à la santé, à l’école, etc. Et cela grâce à une meilleure répartition des richesses.

Agir ensemble, professionnels et usagers, pour relayer la parole des uns et des autres auprès du politique semblait tout aussi important.
Christine Mahy, présidente du réseau belge de lutte contre la pauvreté, nous a fait l’honneur de se joindre à nous durant cette journée.
Elle a évidemment insisté sur l’importance de l’action politique que les associations doivent mener. Mais pour éviter l’éventuel découragement de certains face à l’ampleur de la situation, cette action doit se réaliser à travers des réseaux d’associations, de syndicats, etc., afin de porter des revendications communes et intersectorielles pour favoriser au maximum une action cohérente et permettre une réelle pression sur le politique pour assurer cette meilleure redistribution des richesses, ce réel changement sociétal.

Je pense pouvoir dire que l’enthousiasme des personnes présentes était en rendez-vous, et que cette Assemblée a permis de redonner du sens aux professionnels de ces associations. En espérant que cette journée redonne une impulsion aux associations pour relancer toujours plus fort leur action politique.

Marie Dufaux





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr