Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Associations et bailleurs de fonds : un tigre dans le moteur, du beurre dans les épinards ou des bâtons dans les roues ? [2011-09]

Quels que soient leur domaine d’action, leur situation géographique, leur public, leur ancienneté, les associations de terrain qui luttent contre la pauvreté et l’exclusion sociale sont soumises à des contraintes d’ordres divers. Une série d’entre elles sont liées au financement externe dont elles ont besoin pour mener à bien leur mission. Il est bien sûr positif que les pouvoirs publics et des fondations financent l’important travail que fournissent ces associations, vu leur rôle fondamental dans la lutte contre l’exclusion sociale. Mais les modalités de ce financement représentent parfois des contraintes et des dépendances difficiles à vivre.




Tags : Associations

Lire aussi

17 décembre 2021    Analyses    Reconstruction

Inondations et pauvreté. Des sinistres qui se superposent

Les terribles intempéries de la mi-juillet ont provoqué des drames humains et d’immenses pertes matérielles, dans certaines vallées belges. Cinq mois après le (...)
13 décembre 2021    Analyses    Société

Capital humain,un langage insidieux

De « capital humain », il est de plus en plus question. Et pas seulement dans la bouche d’économistes. Mais qu’est-ce que le « capital humain » ? Quelles sont (...)
15 mars 2021    Analyses    Associations

Cesser d’être des fabricants de pauvreté

« Comment cesser d’être, à notre insu, marchands et fabricants de pauvreté ? », interroge Philippe De Leener. Cette question posée à des acteurs de la lutte (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr