Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

Banalbois

Banalbois - une maison d’accueil

Banalbois est une maison d’accueil qui héberge et accompagne des hommes adultes en difficulté sociale. Le travail d’accompagnement des personnes met tout en œuvre pour définir un projet d’autonomie et de vie sociale équilibrée, adapté à la personnalité et aux choix individuels de chaque résident. Les problèmes rencontrés chez ces hommes sont principalement la perte d’un logement, les assuétudes, des problèmes de santé physique et/ou psychique, l’endettement, la rupture familiale, la perte d’emploi ou du revenu, l’isolement sociale, l’absence de réseau de vie.

A côté de l’accompagnement individuel des personnes, des actions sont menées pour favoriser la qualité de vie des personnes. Une priorité est mise sur l’aménagement des espaces de vie collectifs.

Projets des années précédents

2017

Le sport, une activité à vivre ensemble !

Concrètement, votre soutien permettra d’aménager un espace sportif pour les résidents. Accessible gratuitement, cet espace favorisera la pratique d’activités physiques au sein de la maison d’accueil et permettra aux résidents de se défouler, de se décharger du stress accumulé dans leurs vies personnelles, de canaliser la gestion des émotions. Le sport peut les aider dans leur vie de tous les jours en leur permettant d’avancer plus sereinement lorsqu’ils doivent faire face à des problèmes personnels et leur permettre d’acquérir davantage confiance en eux-mêmes. Pour les résidents, le sport constitue un luxe qu’ils n’imaginent pas pouvoir se payer. Leur permettre d’accéder, gratuitement et sur le site de l’institution, à un espace sportif est essentiel pour le projet pédagogique de la maison d’accueil.

« En arrivant à Banalbois il y a 15 mois, j’ai remarqué qu’il y avait peu d’activités sportives. Ayant quelques années de pratique sportive à mon acquis, j’ai voulu partager ma passion avec d’autres hébergés. Avec un peu de matériel stocké dans un hangar, nous avons bricolé des accessoires indispensables. Toutefois, avec ce genre de bricolage, pour raison de sécurité, tous les exercices ne sont pas permis. J’apprends que les anciens bureaux de l’institution vont être rénovés pour en faire une salle de sport et je trouve l’idée géniale. Cette activité sportive nous permettrait de traverser ces moments de vie difficiles afin de garder santé et espoir. » Eddy

« Il y a quelques années, la maison d’accueil de Banalbois a acquis six vélos avec lesquels on a pu entreprendre des balades. Lors de ces moments partagés, hébergés et travailleurs sociaux se sont rencontrés « autrement », dans un contexte différent. Ces escapades leur ont permis de s’aérer l’esprit et de se dépenser physiquement… Certains ont retrouvé des moments de joie, d’insouciance et de liberté. Cette année, la maison d’accueil se lance dans un nouveau projet : installer une salle de sport. En effet, il nous semble important de pouvoir proposer aux personnes que nous encadrons un espace où chacun pourra se dépenser, s’évader et se dépasser. » Carine, éducatrice



Contact

Banalbois
Léon Pirot
Bras-Domaine de Banalbois 270
6870 Libramont-Chevigny
Tél : 061 61 20 67
Courriel : direction chez banalbois.be

Articles en rapport

6 décembre 2018

À Arlon, un Tremplin pour mieux rebondir

À cause des salaires grand-ducaux, le Sud-Luxembourg manque cruellement de loyers accessibles. À Arlon, l’asbl Le Tremplin récupère des hommes parfois très (...)
3 décembre 2018

À Virton, le Soleil du cœur n’est pas un vain mot

Aux confins du pays, une précarité rurale si peu visible
Vue comme le petit paradis belge, la Gaume n’est pas à l’abri de la crise. Devant le manque de logements à bas prix, Soleil du cœur accueille des hommes en (...)

Un arsenal de mesures sociales encore insuffisant face à la précarité énergétique

La Belgique est la triste championne du monde des prix de l’énergie. Et les choses ne vont pas s’améliorer. Il existe des mécanismes sociaux qui ne sont pas (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen