Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

CFAH

Le collectif des femmes africaines du Hainaut

Trait d’union, parents d’ailleurs et enfants d’ici

Le Collectif des Femmes Africaines du Hainaut (CFAH) est constitué d’un groupe de femmes issues de l’immigration subsaharienne. Il vise à favoriser et valoriser leur intégration dans la société. Ses actions principales concernent la promotion de la femme migrante et les relations entre « parents d’ailleurs et enfants d’ici ».

  • Activités primaires : information et accompagnement des femmes migrantes dans leurs démarches citoyennes en fonction des aides existant dans l’entité. Il s’agit de mettre à disposition des outils d’information s’appuyant sur un réseau de relais vers les différents services, organismes et associations (publics ou privés) qui peuvent contribuer à l’insertion sociale et professionnelle.
  • Activités de renforcement des capacités : développement du leadership de la femme migrante, renforcement des compétences de parentalité et de citoyenneté.
  • Plusieurs projets ont été réalisés : le Festival annuel « Africulture », le projet « Mentorat », trait d’union entre les enfants d’ici et les parents d’ailleurs.

« J’ai connu le collectif des femmes africaines du Hainaut en 2013. J’ai participé à l’élection de « Mama Africultures » lors du festival Africulture5 et, depuis lors, je participe régulièrement aux ateliers de développement personnel et au groupe de paroles ; je suis très épanouie dans le groupe » (Une participante)

C’est ce dernier projet qui concerne notre demande d’appui. Il vise à favoriser la rencontre entre parents migrants et enfants issus de l’immigration, à renforcer les compétences à la parentalité des parents migrants avec une conscience interculturelle et à développer l’estime de soi chez les jeunes issus de l’immigration.

« Je suis « article 60 » au sein du Collectif des femmes africaines du Hainaut depuis 3 mois, j’apprends beaucoup dans cette association et la responsable m’a fait confiance dès le début ; c’est pour cette raison que je m’investis énormément dans les tâches quotidiennes qui me sont données. » (Une membre de l’équipe)

Objectifs à atteindre concernant les « enfants d’ici » :
- favoriser chez les enfants un intérêt pour la culture de leurs parents dans le but de renouer le dialogue intrafamilial ;
- prévenir le décrochage scolaire et social ;
- favoriser l’apprentissage artistique ;
- établir une dynamique visant la valorisation de l’image des jeunes migrants.

Objectifs à atteindre concernant les « parents d’ailleurs » :
- aider les parents migrants à actualiser leurs compétences parentales en introduisant la conscience interculturelle ;
- développer les savoirs, savoir-être et savoir-faire chez les parents migrants afin qu’ils puissent assurer le suivi, notamment scolaire, des enfants ;

Concrètement, votre soutien permettra de mettre ce projet en route par une participation aux frais de mise sur pied d’outils de médiation entre parents et enfants et l’accompagnement à la scolarité de ces derniers : groupes de parole, ateliers artistiques, sorties culturelles et éducatives…

Le collectif des femmes africaines du Hainaut

Annette Ntignoi
35 Rue Isaac
6000 Charleroi
Tél : 071 33 03 37
Courriel : cfah41 chez ymail.com
Site web : www.cfah.be



Contact

Articles en rapport

6 décembre 2018

À Arlon, un Tremplin pour mieux rebondir

À cause des salaires grand-ducaux, le Sud-Luxembourg manque cruellement de loyers accessibles. À Arlon, l’asbl Le Tremplin récupère des hommes parfois très (...)
3 décembre 2018

À Virton, le Soleil du cœur n’est pas un vain mot

Aux confins du pays, une précarité rurale si peu visible
Vue comme le petit paradis belge, la Gaume n’est pas à l’abri de la crise. Devant le manque de logements à bas prix, Soleil du cœur accueille des hommes en (...)

Lutter contre la pauvreté chez les pensionné.e.s

La GRAPA, un complément de pension est-il une bonne solution ?
Connaissez-vous la GRAPA ? Non ? Pourtant, vous ou un.e de vos proches pourriez avoir le droit à cette Garantie de revenu aux personnes âgées, une ressource (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen