Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité

Campagne du recours au Conseil d’Etat

Dès à présent le RWLP vous demande aux associations, organisations, mouvements de faire deux choses :

- Faire savoir qu’ils soutiennent la campagne en envoyant leur nom et logo à bureau chez rwlp.be Nous nous chargerons de le mettre sur le site (voir les liens ci-dessous pour arriver sur le site du Réseau Flamand où la campagne est expliquée en français et en néerlandais)

- De susciter des témoignages écrits de personnes qui vont être frappées par cette dégressivité, tout comme des familles qui ne seront pas frappées par celle-ci mais sont déjà au plus bas des allocations de chômage : composition de la famille, des chiffres, et l’impact sur le quotidien. A envoyer à bureau chez rwlp.be pour le 9 novembre au plus tard, pour que nous puissions en faire usage pour la mobilisation nationale et européenne du 14 novembre.

Mobilisation

- "Diminution des allocations de chômage = augmentation de l’appauvrissement = réduction de la chance d’aller vers l’emploi !

- Porté par les réseaux de lutte contre la pauvreté - Un recours au Conseil d’Etat introduit – Une campagne ! "

Au moment où la Direction générale Statistique du SPF Economie publie les nouveaux chiffres de pauvreté alarmants pour la Belgique, les Réseaux régionaux réunis dans le Réseau Belge de Lutte contre la Pauvreté dénoncent la décision prise par le Gouvernement Fédéral en matière de réforme des allocations de chômage.

Cette mesure injuste ne peut que précipiter un nombre important de personnes sous le seuil de pauvreté, confiner des familles à l’appauvrissement, et condamner des enfants à connaître des conditions de vie limitées dès leur plus jeune âge. Les plus vulnérables seront atteints de plein fouet.

« NETWERK TEGEN ARMOEDE », LE RESEAU FLAMAND DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE, A INTRODUIT UN RECOURS AU CONSEIL D’ETAT POUR FAIRE ANNULER CETTE REFORME.

Une campagne de sensibilisation et de mobilisation contre cette reforme des allocations de chômage est lancée.

Le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP) soutien la démarche juridique et s’associe à cette campagne.

Le réseau belge de lutte contre la pauvreté (BAPN) également.

TEXTE DE CAMPAGNE

La réforme des allocations de chômage entre en vigueur en novembre 2012. A partir de ce moment-là, les chômeurs verront – lentement mais sûrement - leur allocation de chômage diminuer jusqu’à un montant forfaitaire. Ce montant forfaitaire minimum sera à peine supérieur au revenu d’intégration social (RIS), et sera largement en dessous du seuil de pauvreté. Voyons concrètement ce que cela veut dire dans les chiffres

Allocation de chômageRevenu d’intégration socialSeuil de pauvreté
Cohabitant 483,36€ 523,74€
Chef de famille (+ enfants) 1.090,7€ 1.047,48€
Personne seule 916,24€ 785,61€ 973€ en 2010 devenu 1000€ en 2011
Un couple et deux enfants 2044€ en 2010 devenu 2101€ en 2011

Le gouvernement fédéral annonce la dégressivité des allocations de chômage comme une mesure pour activer les demandeurs d’emploi. La réforme de l’allocation d’attente pour les jeunes résulte de la même logique : la durée d’attente pour une allocation d’insertion à l’emploi (autrefois l’allocation d’attente) est beaucoup plus longue, et de plus les jeunes doivent satisfaire à des conditions plus sévères.

Des recherches scientifiques ont pourtant montré qu’une allocation permettant de vivre dans des conditions conformes à la dignité humaine n’ouvre pas forcément un piège au chômage, bien au contraire. En 2005 une étude Européenne a confirmé que plus la somme et la durée de l’allocation sont élevées, plus la chance de trouver/retrouver du travail est grande.

D’autre part, cette mesure cible uniquement les chômeurs alors que trouver un emploi dépend également largement de la volonté des employeurs et de la création d’emplois adaptés et diversifiés. Et c’est là que le bât blesse souvent. Les chômeurs provenant de groupes dis « à risque » comme les personnes étrangères ou d’origine étrangère, les personnes ayant des difficultés dans la relation au travail (personnes éloignées de l’emploi ou dont l’emploi s’est éloigné), les personnes de plus de 50 ans, les femmes seules avec plusieurs enfants, les personnes confrontées à un épisode de maladie mentale, les personnes qui sortent de prison, etc, sont repoussées par beaucoup d’employeurs.

Reste donc à prouver que la dégressivité des allocations de chômage activera effectivement les demandeurs d’emploi vers un travail !

Par contre, une chose est sûre : cette réforme précipitera les gens dans la pauvreté.

Les personnes les plus vulnérables, celles qui depuis longtemps déjà sont victimes d’exclusion dans la société et d’exclusion du marché de l’emploi, seront en plus condamnées à se satisfaire d’une allocation ne garantissant plus d’accéder à des conditions de vie conformes à la dignité humaine.

Davantage de chômeurs devront survivre dans une situation de pauvreté avec les conséquences que cela aura pour toute la famille. En effet ce sont des familles entières qui subiront les conséquences de l’appauvrissement. Sans que cette réforme soit d’application, les chiffres montrent qu’actuellement déjà la moitié des enfants belges vivant en dessous du seuil de pauvreté ont des parents au chômage.

En voulant imposer cette réforme des allocations de chômage, le gouvernement fédéral va directement à l’encontre d’un engagement européen pris par la Belgique, à savoir sortir 380.000 personnes de la pauvreté d’ici 2020 ! Si les conséquences de cette réforme conduisent à la pauvreté, fragilisent les plus fragiles, obligent à vivre dans des conditions de vie non-conformes à la dignité humaine, la Belgique violera ses engagements en matière de Droits national, européen et universel.

A PARTIR DU MOIS DE NOVEMBRE, LA REFORME DES ALLOCATIONS DE CHOMAGE RISQUE D’ENTRER EN APPLICATION DE FAÇON SILENCIEUSE. IL NE FAUT PAS LAISSER PASSER CELA ! Le Netwerk tegen Armoede (réseau flamand de lutte contre la pauvreté) a introduit un recours auprès du Conseil d’État afin de faire suspendre l’Arrêté Royal de la ministre fédérale de l’Emploi Monica De Coninck et, finalement pour le faire annuler. Faites entendre votre voix contre la réduction des allocations de chômage et l’appauvrissement des demandeurs d’emploi, soyez solidaires avec les demandeurs d’emploi.

Faisons entendre nos voix contre la dégressivité des allocations de chômage et donc l’appauvrissement des chômeurs ; Soyons solidaires avec les demandeurs d’emploi.

A vous de choisir votre engagement, vous pouvez le faire de différentes manières :

  • En tant qu’organisation, en signant le texte de la campagne
  • En informant de cette action dans vos cercles d’amis et connaissances
  • En sponsorisant la procédure juridique en cours
  • En partageant votre propre expérience en tant que demandeur d’emploi
  • En organisant localement une action et en le partageant avec nous.
  • La campagne est en ligne sur le site de Netwerk tegen armoede en néerlandais et en Français : http://www.netwerktegenarmoede.be aller sur l’onglet Actie .

Elle est annoncée sur le site du RWLP : www.rwlp.be et sur le site de BAPN www.bapn.be
N’hésitez pas à contacter si vous souhaitez prendre une initiative qui va au-delà de la signature de la campagne à : bureau chez rwlp.be Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 081/312117.

Christine Mahy
Secrétaire Générale
Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté
12, rue Marie-Henriette
5000 NAMUR
c.mahy chez rwlp.be
Tél. 081 31 21 17 – Fax. 081 312118
www.rwlp.be

JPEG - 48.6 ko




Articles en rapport

10 octobre 2016    Agenda

Journée mondiale de lutte contre la pauvreté 2016

Mensonges d’état, ... Réponses des gens de peu !
16 septembre 2015    Agenda

Immigration - Un ATOUT malgré tout !

Liège
Soirée de témoignages et d’échanges sur l’immigration en Belgique.
7 juillet 2015    Agenda

Journée mondiale de lutte contre la pauvreté

Namur
Grande journée et soirée de mobilisation, en partenariat avec le monde associatif et les syndicats la CSC et la FGTB wallonnes

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr