Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Concilier justice sociale et protection de l’environnement : c’est possible ! [2011-10]

Copenhague, Cancun, Durban… les lieux changent mais l’enjeu reste le même : éviter que le réchauffement climatique n’atteigne un seuil au-delà duquel des dégâts irréversibles devraient se produire.
Dans la partie de jeu d’échecs que se jouent les nations et les différents continents, il y a une triple dimension de justice. La première est la justice à l’égard des générations futures. Il nous incombe, de ce point de vue, de leur laisser une terre propre et donc d’agir aujourd’hui pour éviter des dégâts irréparables demain. La seconde dimension de justice est entre les continents. Les dégâts prévisibles du réchauffement climatique concernent toute la planète, mais certains pays plus que d’autres, et les pays les plus pauvres risquent d’être davantage affectés. La troisième dimension est celle de la répartition de l’effort à faire, aujourd’hui, entre les riches et les pauvres chez nous. C’est essentiellement à cette dimension de la justice qu’est consacrée cette analyse.

2011-10-justice-environnement-A4
TéléchargerConsulter




Lire aussi

9 juin 2020    Analyses    Transition

Confinement, chute du PIB et prospérité sans croissance

Certains comparent le ralentissement de l’économie en situation de confinement avec la décroissance ou la Transition écologique.
9 avril 2020    Analyses    Alimentation

Manger sain, trop coûteux pour les étudiants ?

Les mesures de confinement pèse sur tous. Mais elles accentuent les difficultés auxquelles certains devaient déjà faire face.
18 février 2020    Analyses

(Vraiment) tous ensemble pour le climat ?

Le défi climatique concerne tout le monde, au-delà des diplômes, des classes sociales, des nationalités... Pourtant, tous ne sont pas (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr