Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
Echos des activités   27 novembre 2013

Débat autour de la pièce de théâtre « Une histoire à vieillir debout »

Namur et Luxembourg

Une trentaine de personnes étaient présentes ce samedi 16 novembre à Namur afin de s’immerger dans la problématique de la pauvreté qui touche les aînés.

Dans le cadre de la campagne de Vivre Ensemble, une trentaine de personnes étaient présentes ce samedi 16 novembre à Namur afin de s’immerger dans la problématique de la pauvreté qui touche les aînés. Après un spectacle très prenant de Carole Prieur, joué par les KrakAdos (huit jeunes comédiens de la région de Marche-en Famenne), un débat a eu lieu entre le public, les jeunes acteurs et les 5 personnes ressources issues d’associations directement concernées par la thématique : l’asbl « Le Bien Vieillir », le mouvement Eneo, Respect Seniors, Jean-Pierre Haquin (instigateur de projets intergénérationnels en Belgique) et le service d’accompagnement social pour le maintien des aînés à domicile (CPAS). Ce fut un moment agréable et intéressant grâce au partage d’expériences des 5 participants et aux échanges qu’ils ont suscités.

la Pièce « Une histoire à vieillir debout »

Ils sont âgés de 15 à 18 ans et ils ont une même passion, le théâtre !
La troupe des KrakAdos, de la Cie Ô théâtre, à participé à divers projets dont « scène aux ados », un concours théâtral à destination des jeunes et pour lequel ils avaient sélectionné un texte inspiré du livre de Carole Prieur : « Une histoire à vieillir debout ». Ce roman met en parallèle deux mondes, celui vu par un groupe de jeunes adolescents un peu « paumés » et qui rêvent d’évasion, et celui d’un vieil homme résidant dans une maison de retraite et qui ne veut pas renoncer aux possibles qui s’offrent encore à lui.
Une pièce pleine d’émotions et de messages cachés : la richesse de l’échange intergénérationnel, le droit de garder son statut de personne qui peut donner son avis et faire ses propres choix, le ressenti qui peut être vécu par la famille et la personne résidente, le regard que nous portons sur les personnes âgées, pas toujours reflet de la réalité, l’importance d’avoir un but, jusqu’au bout se sentir exister,…

Lors de sa campagne « un senior sur cinq vit dans la pauvreté », Vivre Ensemble a fait appel à la Cie Ô théâtre et à la troupe des krakAdos qui s’est lancée dans l’aventure pour 5 représentations en province du Luxembourg (La-Roche, Habay, Messancy, Virton, Erezée) et une à Namur en présence de différentes associations, notamment l’asbl Respect seniors pour faire le lien sur les maltraitances,…
Un franc succès et une belle leçon de vie que de découvrir ce regard posé par des jeunes qui « grandissent debout » !





Lire aussi

21 septembre 2020    Analyses    Seniors

Vivre vieux ou vivre mieux, faut-il choisir ?

Espérance de vie, vieillissement et condition humaine
L’espérance de vie augmente dans nos régions, depuis des décennies. Pour certains, cette donnée justifie l’adaptation du marché du travail et notamment un recul (...)

MobiliSud

La mobilité n’est pas un luxe

Aid’ucaction

Dans toutes ses actions, le but de l’ASBL est de combattre la marginalisation ou l’isolement social que vivent beaucoup trop de parents, de par l’évolution (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr