Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

EN VIES D’AVENIR

Le théâtre, ça donne envie d’apprendre

Créée en 1995, l’asbl En Vies d’Avenir avait pour objectif l’insertion de jeunes via la pratique de la moto, l’entretien mécanique et un accompagnement à l’insertion professionnelle. Il s’agissait de répondre à la prise de conscience du désespoir d’une certaine jeunesse liégeoise.

Aujourd’hui, En Vies d’Avenir propose donc une filière de formation « orientation et insertion via le sport moto ».

L’objectif est de permettre à des jeunes de 18 à 35 ans, demandeurs d’emploi, d’avoir un accès à la formation par un module novateur, attirant et unique. L’attrait de la moto permet à ces jeunes sans projet précis de se mettre en action.
Pendant une période de 6 mois, l’asbl leur propose, par semaine, un jour de pratique de moto, un jour d’entretien mécanique et 3 jours d’orientation professionnelle (visites en entreprise, remise à niveau, formation générale,…). La session se termine par un stage d’un mois en entreprise. Cette formation permet aux jeunes de définir leur projet
professionnel et de stabiliser leur vie (logement, dettes, situation administrative,…).

Depuis peu, En Vies d’Avenir a mis en place un autre projet : une formation intensive en français (32 heures pas semaine durant 6 mois). Cette filière « Formation en Français Langue Etrangère » s’adresse prioritairement à des personnes diplômées
dans leur pays d’origine mais qui ne maîtrisent pas le français et n’ont donc que peu de chance de trouver un emploi en Belgique. L’objectif est de les immerger dans la langue en s’appuyant sur des méthodes pédagogiques diversifiées : grammaire auto-formative, modules sous forme de situations-problèmes, ateliers, visites, culture, etc. Cette formation répond à une réelle demande, c’est ainsi qu’en 2009, elle a accueilli plus de 70 participants, de 18 à 50 ans.

En 2010, pour dynamiser cette formation, En Vies d’Avenir met en place un atelier d’expression orale par le biais du théâtre. Les stagiaires du groupe « Français Langue Etrangère » auront la possibilité de suivre 25 séances d’une demi-journée, sous la houlette de comédiens-animateurs. Le théâtre leur permettra de s’exprimer dans un contexte différent de celui des cours. L’objectif est donc d’élargir les méthodes d’apprentissage, mais aussi rompre avec la « peur de parler car on fait des fautes », développer la concentration, la confiance en soi et dans le groupe, le développement de l’écoute et du respect, la réflexion collective autour d’une thématique choisie par le groupe, l’expression de leur vision du monde, etc.

L’idée est de parvenir à une création collective basée sur des exercices d’improvisation. Le thème qui en ressortira sera donc propre au groupe, un certain reflet de leurs réalités vécues et de leurs … envies d’avenir !

Concrètement, votre appui permettre à En Vies d’Avenir de mettre en place cet atelier théâtre.

EN VIES D’AVENIR

Muriel Georges
Rue des Maraîchers, 67
4020 Liège
Tél. : 04 355 23 47 / Fax : 04 355 23 48
Courriel : muriel.georges chez enviesdavenir.be
Site web : www.enviesdavenir.be



Province : Liège
Année : 2010

Contact

Articles en rapport

Jeunes LGBTQI+ sans logement

Quand la différence conduit à la précarité
Le 9 octobre 2018 ouvrait à Bruxelles un appartement d’accueil pour 4 jeunes LGBTQI+ sans logement, géré par l’association le Refuge. Premier du genre dans (...)
Analyses    PRISON

Faire de la détention un processus de réinsertion

Les maisons de transition
Le monde carcéral est en crise presque continue : surpopulation des prisons, personnel en sous-effectif, non-respect des droits humains, échec de la (...)
6 décembre 2018

À Arlon, un Tremplin pour mieux rebondir

À cause des salaires grand-ducaux, le Sud-Luxembourg manque cruellement de loyers accessibles. À Arlon, l’asbl Le Tremplin récupère des hommes parfois très (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen