Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité
30 octobre 2014  Actualités

En bus pour la transparence fiscale !

Un tour en car quelque peu atypique, à la recherche des acteurs incontournables de l’évasion fiscale.

La journée du 25 octobre a rassemblé une cinquantaine de participants, tous réunis pour dire non à l’évasion fiscale. C’était l’occasion de découvrir la capitale sous un autre angle : un tour en car quelque peu atypique, à la recherche des acteurs incontournables de l’évasion. Vivre ensemble et le Réseau pour la justice fiscale (RJF) dévoilent les injustices fiscales tangibles dans notre pays. Tour d’horizon d’une matinée pas comme les autres…

Premier arrêt au cabinet de Mr Afschrift, avocat chevronné, brillant technicien de la fiscalité. Son slogan : « vous défendre contre le fisc ». Basé à Bruxelles, Anvers, Genève, Luxembourg, Madrid, Tel-Aviv...ce consultant financier, professeur de droit et de sciences politiques à l’ULB est bien connu pour être un fervent défenseur du contribuable contre le fisc, mais surtout des contribuables les plus fortunés. Contre les suspicions de fraude ou d’évasion, Mr Afschrift se tient à votre disposition !
Deuxième arrêt devant le célèbre « square des milliardaires », communément appelé « square du bois ». Caméras de surveillance, portail à piques dorés, feux de signalisation privés…et oui, certains vivent dans le luxe, une rue entièrement privatisée pour le bien-être de nos citoyens les plus aisés.
Notre voyage continu au siège de la banque Hong Kong & Shangai banking corporation (HSBC) Bruxelles, connue mondialement dans des affaires de blanchiment d’argent. Dernier arrêt chez Price Waterhouse Coopers (PWC), un des « Big four » avec Deloitte & Touche, KPMG et Ernest & Young. Ce cabinet d’audit et de consultance a mis au point des montages fiscaux permettant à des multinationales d’échapper presque complétement à l’impôt. PWC est un des acteurs essentiels de notre visite guidée, qui s’est achevée au Vicariat rue de la linière.
Quelques rafraîchissements plus tard, le député européen écolo Philippe Lamberts invité pour un échange sur la transparence fiscale, a affirmé que la transformation de la fiscalité est la principale clé à court terme, pour lutter contre l’appauvrissement. Il a dénoncé le fait que c’est le « droit au profit » qui est mis comme norme supérieure par les entreprises multinationales. Il a convaincu l’assemblée qu’il était possible de faire changer les choses en usant de la stratégie de la tenaille, combinant actions d’interpellation par les députés au sein du parlement et actions fortes de mobilisation de l’opinion publique, à laquelle la plupart des politiques sont largement sensibles. Bref, une journée constructive et participative, motivante, placée sous le signe de la solidarité, et une façon concrète de mesurer l’injustice fiscale qui règne dans notre pays.

Découvrez toutes les photos sur notre page FlickR





Articles en rapport

11 janvier 2017    15 textes pour informer et sensibiliser

Les analyses 2016 en bref

La différence et l’hospitalité, la démocratie, le changement, l’engagement pour la justice sont les lignes de force des analyses que Vivre Ensemble a publiées (...)
25 avril 2016

Manifestation CPAS-Panama Papers

Ce lundi 25 avril 2016, de nombreux représentants d’associations (dont les représentants de Vivre Ensemble) ont bravé le froid et la pluie pour participer à la (...)
28 mai 2015

5e Journée de la justice fiscale

Récupérer quelque 20 milliards d’euros ...

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr