Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

Sans-abri

Femmes en errance : sortir de l’invisibilité

Les femmes sans-abri, c’est une réalité trop invisible de nos villes ; une réalité différente de celle de leurs compagnons d’infortune masculins. Elles ont des besoins spécifiques qui ne sont pas souvent rencontrés. Découverte d’une réalité ignorée… et d’une association qui les aide à reprendre pied.

Lorsqu’on pense « sans-abri », c’est d’abord l’image d’un homme qui vient à l’esprit. On ne sait peut-être pas assez que les femmes SDF sont de plus en plus nombreuses
Ce phénomène des femmes SDF est ainsi pratiquement inconnu
L’errance féminine nous interpelle d’une autre manière que l’errance masculine, elle nous met peut-être encore plus mal à l’aise. Elle met à mal le statut de la femme, elle casse son image. Malgré un certain nombre de points communs, l’errance féminine n’est pas identique à l’errance masculine.
Lire l’analyse

TéléchargerConsulter




Tags : Femmes Sans-abri

Articles en rapport

La source

Accueillir, accompagner, valoriser

Vie Féminine - antenne Semois

Vie féminine travaille dans le secteur de l’éducation permanente et propose une série de services répondant aux besoins des (...)

Infirmiers de rue

« Je suis très content de ne plus vivre dans la rue et de ne plus subir les cris d’un monde inhumain. Je suis fier et content de pouvoir enfin rêver dans un (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr