logo Entraide et Fraternité

LE MIROIR VAGABOND

L’interpellation : un droit et un devoir des jeunes !

LE MIROIR VAGABOND est une maison de quartier qui cible prioritairement les personnes précarisées économiquement, socialement, et culturellement : des hommes, des femmes, des jeunes ou des enfants, des chômeurs, des bénéficiaires du RIS, des « sans revenus », des résidents permanents de camping, des « sans logements », des belges, des immigrés, des demandeurs d’asile, des Gens du Voyage, etc.

Le Miroir Vagabond est une maison de quartier qui cible prioritairement les personnes précarisées économiquement, socialement, et culturellement : des hommes, des femmes, des jeunes ou des enfants, des chômeurs, des bénéficiaires du RIS (Revenu d’Insertion Sociale), des personnes « sans revenus », des résidents permanents de camping, des personnes « sans logements », des belges, des immigrés, des demandeurs d’asile, des Gens du Voyage, etc.

« Le Miroir Vagabond a toujours le souci, dans ses différentes activités, d’intégrer et de soutenir les populations en grande précarité. Il retisse des liens entre ces populations et les rouages de notre démocratie, les services sociaux, les institutions… mais aussi propose des formations adéquates et leur donne accès à la culture auquel elles ont droit. L’action « réinstitutionnalise » des individus en situation de pauvreté, tout en les orientant en fonction de leurs besoins, leurs compétences et leur savoir-faire ». (Patrick, animateur de quartier)

L’association offre une multitude de services et d’activités comme :

  • Des formations pour adultes : alphabétisation, confiance en soi, découverte de ses compétences, mobilisation citoyenne.
  • Des animations collectives dans les « milieux de vie » et des prises en charge sociales individuelles pour des questions de logement, de santé ou administratives.
  • Des ateliers d’expression et de créativité via des ateliers artistiques hebdomadaires ou des stages pendant les congés scolaires.
  • Travail de groupe sur différentes thématiques comme par exemple, la consommation, l’énergie, le rôle et la place de la femme, la sécurité sociale, l’emploi, le logement, la justice.

« Les ateliers me permettent de sortir de chez moi, voir du monde, rencontrer des gens. Ça fait du bien, on s’amuse, on rigole, on oublie nos problèmes… Les ateliers m’ont permis de tenir le coup dans les moments difficiles de ma vie, notamment lors de l’expulsion de mon logement, les déménagements fréquents et mon divorce récent… » Eva

Le Projet

2017

La grande valse de Bourdon, création collective

Le Miroir Vagabond désire impulser un projet dans une cité sociale du village de Bourdon « La Cité Rouge ». Ce quartier a vécu un bouleversement démographique en 2012 et 2013 avec le départ de couples retraités et l’arrivée en masse de familles nombreuses précarisées en extrême désaffiliation sociale. Le projet consiste en la création d’un spectacle musical fédérateur avec les habitants de ce quartier. Un projet commun liant l’artistique au social, revalorisant l’image de la cité auprès de la population de la commune, donnant aux habitants une image différente de celle qu’ils se font de leurs voisins, d’eux-mêmes en retissant des liens.

« Le fait d’utiliser l’artistique et le créatif est vraiment porteur. La couleur, la musique sont des portes d’entrées qui permettent de partir du potentiel et de l’envie, plutôt que du manque. Cela ouvre le champ à d’autres relations, tout en permettant aux participants de parler symboliquement de leurs réalités sociales. On est avec des familles qui en ont assez d’entendre parler de leurs problèmes socioéconomiques. Ils sont déjà suivis par le CPAS, le SAJ (Service d’Aide à la Jeunesse) ou autre, ils en ont marre de se justifier. L’artistique ne fait pas des miracles mais il permet d’impulser des dynamiques positives dans un lieu de vie, pour casser le défaitisme et montrer aux gens que c’est possible d’arriver à un résultat collectif ». (Vincenza Ruscigno, animatrice)

Concrètement, votre soutien permettra au Miroir Vagabond d’animer ce groupe et de mettre en scène cette création musicale.

Projets des années précédents

2012

Mettre en scène une pièce de théâtre

Un nouveau projet de création théâtrale est lancé avec des jeunes issus de quartiers précarisés. A travers cette création collective, les jeunes définiront ce qu’est, selon eux, un emploi convenable. Le projet se développe en trois axes :

  • Un processus d’expression autour des notions d’utilité sociale, d’épanouissement personnel et professionnel, de recherche d’emploi et d’accès aux formations.
  • Des formations sur la compréhension des politiques d’emploi, de la sécurité sociale, la réactualisation de son CV, les démarches d’inscription dans les agences d’intérim et auprès des services d’aides à l’emploi.
  • Une action via la rédaction de recommandations sur l’emploi des jeunes en situation de précarité, par des jeunes en situation de précarité.

Il en découlera la création et la diffusion d’une pièce de théâtre-action, en collaboration avec la compagnie « Le théâtre des Travaux et des Jours », qui sera jouée devant un large public, des responsables politiques et des personnes qui travaillent autour des questions d’emploi afin d’influencer l’organisation du système.

Concrètement, votre soutien permettre au Miroir Vagabond d’animer ce groupe de jeunes et de mettre en scène la pièce de théâtre.



Contact

LE MIROIR VAGABOND
Marie Pirotte
Vieille Route de Marenne 2
6990 Bourdon
Tél : 0497/39 67 97
Courriel : m.pirotte chez miroirvagabond.be
Site Internet : miroirvagabond.be
Page FB : Miroir Vagabond asbl

Articles en rapport

2 octobre 2017    Toutes les associations

RéBBus

Le réseau des BébéBus
2 octobre 2017    Toutes les associations

Maison Médicale « La Bruyère »

Le bien-être à travers l’image
28 septembre 2017    Toutes les associations

Collectif « Ils l’ont fait, nous aussi ! »

Nous avons quelque chose à vous dire : « Tous ensemble, dans la même direction »

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr