Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

La maladie comme ultime recours : le droit d’asile pour raison humanitaire [2011-04]

Après de nombreuses démarches, lorsqu’un demandeur d’asile est débouté, il lui reste une ultime possibilité de pouvoir rester sur le sol belge : introduire une demande d’asile « pour raisons humanitaires ». La maladie est l’un des motifs importants qui permet d’obtenir ce statut. Être malade : la seule solution pour avoir le droit d’être citoyen ? Au-delà des situations individuelles, cette analyse tente de discerner les enjeux de cette réalité pour les droits humains, la dignité de la personne et notre « vivre ensemble ».

La version A4 est destinée à être lue à l’écran ou imprimée en A4. La version "Carnet" est destinée à être imprimée en recto-verso et pliée en deux pour former un carnet A5.





Articles en rapport

Infirmiers de rue

« Je suis très content de ne plus vivre dans la rue et de ne plus subir les cris d’un monde inhumain. Je suis fier et content de pouvoir enfin rêver dans un (...)

CIREFASOL

« Ma période d’ombre a commencé le soir où, de l’appartement de ma grand-mère, j’ai été témoin de la répression violente et meurtrière de la police et des milices (...)

Aide aux Personnes Déplacées

Si profondes que soient nos différences...

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr