Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité

Société

La tentation populiste

Le populisme, phénomène opportuniste, séduit de nombreux électeurs à coups d’idées-chocs. Il agit comme une infection dans les esprits, y répandant la peur : peur des élites, peur de la dégringolade sociale, peur de l’autre. Pour le combattre, il faut le comprendre.

Droite de la droite, droite radicale, droite populiste… Autant de qualificatifs imprécis, en particulier le dernier : populiste. Cet adjectif « à la mode » cache un phénomène d’autant plus dangereux qu’il est mal défini.
Qu’est-ce que le populisme ? Ce concept n’est pas seulement ambigu, c’est un réel « fourre-tout », d’une part en raison de son évolution à travers le temps, et d’autre part à cause de son usage intempestif dans les médias. (...)

A. Populisme et extrême droite
Populisme et extrême droite ne sont pas synonymes – de nombreux politiques de tous bords ont adopté des attitudes ou des propos de type populiste –, mais il en est souvent une caractéristique marquée. C’est ce que relève le Réseau européen contre le racisme (ENAR). Il pointe en effet le populisme comme l’une des trois caractéristiques principales des partis d’extrême droite en Europe, avec l’autoritarisme et le « nativisme » (combinaison de nationalisme et de xénophobie).
(...)
Beaucoup d’analystes s’accordent pour dire que le vote d’extrême droite n’est pas uniquement un vote de rejet, inspiré par l’inertie des partis habitués au pouvoir. Sa persistance dans le temps en fait un réel phénomène de société.
(...)
B. Populisme et racisme
Dans une société où fleurissent les réseaux sociaux virtuels, beaucoup de gens se trouvent en manque de lien social, et en particulier en manque de lien avec d’autres secteurs d’activités, d’autres milieux de vie, d’autres cultures. De fait, nombre de préjugés se fondent avant tout sur une méconnaissance de l’autre. Cette absence de contact accentue la distance entre le cercle restreint du « nous », et les autres, « eux ». De cette ignorance naissent les stéréotypes. Ces stéréotypes créent des soupçons, des doutes, qui peuvent déboucher sur un sentiment de menace, pour aboutir à de la peur. La peur du « eux ».
(...)
C. Populisme et pauvreté
L’extrême droite populiste trouve un terrain fertile au sein des populations appauvries, c’est un fait historique. Ce qui est neuf, c’est son succès au sein des classes moyennes ; succès dû en partie à la peur du « déclassement », à savoir le basculement vers les classes populaires ou considérées comme inférieures. Cette angoisse concerne non seulement le patrimoine matériel, mais aussi le patrimoine culturel. En d’autres termes, les gens ressentent une menace, non seulement vis-à-vis de leur niveau de vie, mais aussi de leur mode de vie.
(...)
D. Désamorcer la bombe
Les résultats des récentes élections le démontrent : oui, notre société court un réel danger. Le marasme, la méfiance, la rivalité, les inégalités, les injustices, sont autant d’épées de Damoclès qui menacent la cohésion sociale… et se traduisent par des percées extrémistes dans les urnes. Mais la peur n’est pas bonne conseillère. Pour réagir, il faut refuser les solutions faciles et les slogans réducteurs ; il faut prendre le temps de bâtir sur des fondations solides.

Lire l’analyse complète

TèlèchargerConsulter




Articles en rapport

5 décembre 2017    Analyses    Société

Revenu de base pour tous : un outil contre les inégalités ?

Une somme versée inconditionnellement à chacun : une idée simple, mais dont les modalités de mise en œuvre font pencher la balance tantôt du côté du « chacun (...)
21 novembre 2017    Analyses    Société

Politique et personnes pauvres : vive la démocratie en "circuit court"

Dans l’élaboration des mesures de lutte contre la pauvreté, il convient de s’interroger sur la place donnée aux premiers concernés : les personnes qui (...)
13 octobre 2017    Analyses    Migrants | Société

Politique migratoire : miroir d’une société inégalitaire

La politique migratoire d’un pays est un bon baromètre de sa détermination à lutter contre l’exclusion sociale et les discriminations. Car les « migrants » (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr