Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

Le Déclic

Accompagner pour reconstruire

« Au Déclic, il y a beaucoup de place pour l’écoute et la parole ; j’ai passé beaucoup de temps à parler de ma situation, de mes craintes, de mes questionnements... Lors de ma séparation, j’ai été accompagnée et aidée pendant les démarches que j’ai entreprises dans tous les domaines : demander un revenu au CPAS, trouver un logement à court et plus long terme, trouver un avocat, une aide alimentaire... J’ai même été accompagnée au tribunal par des bénévoles attentionnées ! […] Le groupe de parole me fait aussi du bien, j’y parle beaucoup, d’ailleurs je parle beaucoup plus qu’avant ma séparation. J’encourage les personnes confrontées à la violence dans le couple à contacter le service. » (Lisette)

Le Déclic, association située dans la région de Chimay/Thuin, s’est donné plusieurs missions :
- Accompagner des victimes de violences intrafamiliales avec ou sans enfants.
- Réduire les inégalités liées au genre, en lien avec la thématique des violences dans le couple.

Pour atteindre ses objectifs, plusieurs moyens sont mis en œuvre : l’accueil, l’accompagnement individuel et collectif des femmes victimes de violences conjugales et de leurs enfants, mais aussi l’organisation de groupes de soutien, de groupes de parole, d’espaces bien-être pour les victimes, etc.

L’association s’adresse en priorité :
- Aux femmes victimes de violences conjugales et à leurs enfants.
- Aux (futurs) professionnels, partenaires et bénévoles intéressés par la problématique.
- Au grand public.

« Le Déclic est un service qui permet aux victimes de violences dans le couple de se sentir soutenues et reconnues dans les situations qu’elles vivent ou qu’elles ont vécues. Notre service est un lieu où il y a de la place pour s’exprimer sur sa situation, ses sentiments et parfois sur l’ambivalence que l’on peut ressentir. […] De manière très concrète, nous pouvons offrir un accompagnement dans certaines démarches administratives […]. Enfin, de manière plus générale, ce service permet une revalorisation de l’estime de soi. Nous insistons et mettons en avant les compétences des individus, valorisons et soutenons chaque pas franchi sur le chemin vers l’autonomie. » (Mélusine)

Le travail mené au sein du Déclic peut être réparti en trois axes d’action :
Axe 1 : le travail d’intervention et d’accompagnement des victimes.
Axe 2 : travailler la reconstruction.
Axe 3 : travail de réflexion et de sensibilisation.

Projets des années précédents

2016

Soutien pour femmes victimes de violence

Concrètement, votre appui permettra au service de développer et d’encadrer un groupe de soutien pour femmes victimes de violence.

2015

Groupe de parole

Concrètement, votre soutien permettra au service d’assurer la continuité d’un groupe de parole pour femmes victimes de violence.

2014

Consolider l’action

Concrètement, votre soutien permettra au service de consolider son action.



Province : Hainaut
Année : 2014 , 2015 , 2016

Contact

Le Déclic
Laetitia Boonen
Rue du Pont 11
7530 THUIN
Tél : 0492 58 39 99
Courriel : coordinatrice.ledeclic chez viefeminine.be

Articles en rapport

6 décembre 2018

À Arlon, un Tremplin pour mieux rebondir

À cause des salaires grand-ducaux, le Sud-Luxembourg manque cruellement de loyers accessibles. À Arlon, l’asbl Le Tremplin récupère des hommes parfois très (...)
3 décembre 2018

À Virton, le Soleil du cœur n’est pas un vain mot

Aux confins du pays, une précarité rurale si peu visible
Vue comme le petit paradis belge, la Gaume n’est pas à l’abri de la crise. Devant le manque de logements à bas prix, Soleil du cœur accueille des hommes en (...)
30 novembre 2018

Pour les Sentinelles de la nuit, la dignité ne passe pas que par le ventre

À Liège, presque chaque soir, une trentaine de bénévoles sillonnent le centre-ville pour aller à la rencontre des personnes sans abri. Avec de la nourriture (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen