Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n'utilisons pas de service externe pour l'envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter@vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité
23 mars 2018  Actualités

Le Festivanakkam 2018 : une belle petite édition !

Ce samedi 17 mars 2018 a eu lieu la treizième édition du Festivanakkam, le petit festival liégeois « scandaleusement solidaire » organisé par le groupe de jeunes les Alter’actifs.

Pour rappel, le nom du festival, « Festivanakkam », est formé des mots « festival » et « vanakkam » qui signifie « bienvenue » en tamoul, une langue du sud de l’Inde. Ce nom a été choisi par les Alter’actis, en 2006, pour la première édition du festival qui était consacré à la lutte des intouchables en Inde et qui faisait suite à une visite d’un mois chez les partenaires indiens d’Entraide & Fraternité.
Douze ans plus tard, le Festivanakkam c’est toujours un festival organisé par les jeunes pour les jeunes… mais ouvert à tous ! L’ambition ? Sensibiliser les jeunes (surtout) et les moins jeunes aussi aux inégalités et aux injustices en Belgique et ailleurs dans le monde, et faire découvrir des alternatives citoyennes et associatives dans une ambiance festive et musicale puisque la culture est aussi un outil de résistance !
Cette édition, hébergée par la Casa Nicaragua à Liège, fut particulière, les Alter’actifs ont proposé un festival plus intimiste, plus familiale et tourné vers la ville. Mais le programme fut aussi riche que lors des précédentes éditions.
Dès 10h00, c’étaient déjà 35 personnes qui étaient en activité pour deux balades. À la découverte des réalités de la précarité, de pauvreté et d’exclusion mais aussi de belles initiatives de solidarité pour la première. Et à la découverte d’alternatives et d’initiatives de transition dans un cadre bucolique offrant des vues de Liège inédites pour la seconde.
L’après-midi, les ateliers qui se sont succédés ont trouvé leur public : projection et débat sur « le genre et le féminisme », préparation de produit de nettoyage multi-usages maison, trucs et astuces pour résister à la pub au quotidien, atelier d’écriture. Les découvertes étaient assurées et l’intensité des débats certains !
Les Festivanakkam 2018, c’était aussi un lieu de témoignage. Celui d’une hébergeuse liégeoise de la Plateforme hébergement citoyen qui accueille de migrants du parc Maximilien. Elle a su convaincre plus d’un participant ! Celui des femmes de la Voix des Sans-Papiers de Liège qui ont également cuisiné toute la journée pour le plus grand plaisir des papilles gustatives des festivaliers. Et enfin celui de Georgette Mpawenimana qui est formatrice à l’Organisation d’Appui, une association burundaise, partenaire d’Entraide & Fraternité, qui accompagne 5.500 agriculteurs et agricultrices regroupés dans 195 associations. C’était l’occasion d’expliquer comment quand l’agroécologie est accordée au féminin dans les collines du Burundi, c’est possible d’améliorer les conditions de vie de tous !
Le Festivanakkam 2018, c’était évidemment la musique, avec le saxophone de Xavier Roberti, la chorale féministe et militante À tantôt à vélo, les sons africains de Mervie and the Goods Fellas et enfin DJ Medhi’n Balkan pour des notes Hip hop, cumbiero, reggae, balkanica et musique du monde.
Enfin, le Festivanakkam 2018, c’était un lieu de rencontre et d’alternatives concrète puisque seul le Val’heureux, monnaie citoyenne liégeoise pour les circuits-couts, était acceptée.
Encore une fois, le bilan est positif et c’est environ 150 personnes que cette édition a rassemblées. Le chiffre 13, pour ce treizième Festivanakkam, a plutôt porter chance ! Rien n’arrête la solidarité !





Articles en rapport

8 février 2016

WE alteractif au Green Valley (Teuven)

Il pleut. Il fait gris. C’est l’hiver. Pas un de ces hivers froids et secs tels qu’on peut les vivre au sommet des fagnes, au Mont-Rigi par exemple, mais un (...)
15 mai 2013    Alter’actifs à Liège

Marche Nationale de Solidarité avec ET sans papiers

Compte rendu du Festivanakkam
Les Alter’actifs et le CRACPE ont accueilli la Marche Nationale de Solidarité avec et sans papiers à Liège.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr