Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

Le courant d’air

UN SALON DE COIFFURE ET PLUS DE CONFIANCE EN SOI !

« Je participe aux activités depuis un peu plus d’un an. Je suis heureuse d’être au Courant d’air et surtout de me sentir utile et reconnue dans des capacités que j’ai et que j’ignorais. Je ne savais pas que j’étais capable de peindre, d’entrer en relation avec les clients du magasin, d’apprendre des recettes de cuisine. Auparavant, j’avais peur de prendre le bus pour me rendre quelque part, maintenant ce n’est plus un problème pour moi. J’aime tellement venir à l’association que je suis triste quand il n’y a pas d’activités au Courant d’air. Je crains d’ailleurs le jour où je devrais arrêter ma formation, mais heureusement, je pourrais encore participer à l’une ou l’autre activité. Le Courant d’Air m’a redonné confiance en moi, par exemple, il y a quelques semaines, je suis allé chez le dentiste et j’ai retrouvé un beau sourire. Et c’est encore mieux pour la confiance ! Je me réjouis de l’ouverture du salon de coiffure pour améliorer encore mon look… » (Nathalie)

Le Courant d’air s’adresse aux personnes les plus précarisées et exclues des quartiers de Bressoux-bas et Droixhe, en particulier celles d’origine belge, qui y sont minoritaires. La soixantaine de familles (150 personnes) en contact avec l’association connaissent bien souvent l’échec et la misère au quotidien et, de ce fait, ne croient plus en un avenir meilleur pour eux-mêmes et pour leurs enfants. L’objectif de l’association est de lutter contre l’exclusion sociale et la pauvreté en rendant confiance aux personnes, en les valorisant, en partant de leurs forces et de leurs compétences.

Le contact avec les personnes du quartier prend différentes formes. D’abord, il y a le premier pas, les ateliers créatifs qui permettent de rompre l’isolement, de donner de la valeur à ce que l’on fait, de remettre le pied à l’étrier. Ensuite, il y a des activités citoyennes, comme à l’occasion de la journée des droits des femmes. Et puis il y a la formation dans la vente et le repassage, dans la boutique de seconde main de l’association, qui est prétexte à tout un travail d’insertion socio-professionnelle et de citoyenneté. Et à côté de cela, il y a aussi l’école des devoirs, les activités culturelles et les stages, pour les enfants du quartier ; la bibliothèque de rue ; « La Feuille du Courant d’air », un périodique qui implique les parents et les enfants (assemblages, relectures, illustrations, interviews valorisantes, etc.).

Projets des années précédents

2016

Développer le salon de coiffure

Parce que l’estime et la confiance en soi est nécessaire à une bonne insertion sociale, voire professionnelle, il est important de travailler l’image de soi. Pour ce faire, le Courant d’air veut mettre sur pied un salon de coiffure social et des ateliers ou séances de « bien-être ». Le salon sera accessible durant une partie des heures d’ouverture de la boutique de seconde main. Il sera accessible principalement aux personnes participant ou ayant déjà participé aux activités de l’association. Certaines d’entre elles pourraient même se former à la coiffure. D’autres, venant de l’extérieur, pourraient être envoyées par le CPAS.
Grâce à votre soutien, Le Courant d’air va développer ce salon de coiffure et travailler davantage la valorisation des personnes par le travail sur l’image de soi.

2014

Repasser du linge... et plus !

Dans la boutique de vêtements (de seconde main, à petits prix et en priorité pour les habitants du quartier), il est parfois utile de repasser du linge avant de le mettre à la vente. Il peut aussi être opportun que les clients voient ce travail. Ce service peut faire partie d’un nouvel apprentissage pour les personnes participant aux projets de l’association.

Grâce à votre soutien, Le Courant d’Air va développer cette activité et proposer aux clients du magasin le service repassage afin de faire rentrer de l’argent pour soutenir les activités de l’association.



Contact

Le courant d’air
Dominique Knott
Rue du Ponçay, 87
4020 Liège
Tél : 04 342 47 89
Courriel : courant.cda chez gmail.com
FB : facebook.com/myriam.knott/photos_albums

Articles en rapport

6 décembre 2018

À Arlon, un Tremplin pour mieux rebondir

À cause des salaires grand-ducaux, le Sud-Luxembourg manque cruellement de loyers accessibles. À Arlon, l’asbl Le Tremplin récupère des hommes parfois très (...)
3 décembre 2018

À Virton, le Soleil du cœur n’est pas un vain mot

Aux confins du pays, une précarité rurale si peu visible
Vue comme le petit paradis belge, la Gaume n’est pas à l’abri de la crise. Devant le manque de logements à bas prix, Soleil du cœur accueille des hommes en (...)

Lutter contre la pauvreté chez les pensionné.e.s

La GRAPA, un complément de pension est-il une bonne solution ?
Connaissez-vous la GRAPA ? Non ? Pourtant, vous ou un.e de vos proches pourriez avoir le droit à cette Garantie de revenu aux personnes âgées, une ressource (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen