Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité

Mercredi 23 décembre

« Et le verbe de Dieu est venu habiter parmi nous ».
Etait-il grand ? Puissant ? Majestueux ? Terrible ?
Etait-il un Dieu comme dans notre imagination ?
Un Dieu selon nos désirs et selon nos rêves ?
Non ! Dieu, en Jésus, ce fut au premier jour
Un petit enfant, un bébé tout menu, tout fragile,
Qui criait, pleurait, grimaçait et s’endormait
Brusquement, comme ça, le pouce dans la bouche.

Cet enfant devint un homme, toujours aussi peu « Dieu » :
Sans pouvoir, sans argent, sans bombes ni avions,
Sans soldats, sans gardes, sans gorilles ni barbouzes,
Sans rien de ce qu’affectionnent les grands de ce monde.
Sans rien d’autre que des yeux pour voir,
Des oreilles pour entendre, des lèvres pour embrasser,
Des mains pour accueillir, un cœur pour comprendre
L’immense détresse de femmes et d’hommes tout comme lui.

Cette nuit-là, naissait un enfant tout menu, tout fragile.
Comme une petite étoile il se mit à scintiller doucement.
Plus tard, avec la même douceur, il voulut donner leur chance
Aux « laissés-pour-compte ». Cela fit peur aux puissants…
Et ils assassinèrent celui qui croyait que seule la tendresse
Pouvait donner un avenir au monde, à chacune, à chacun.

Henri WEBER

JPEG

Lectures du jour
Ml 3, 1-4.23-24
Ps 24 (25), 4-5ab, 8-9, 10.14
Lc 1, 57-66





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr