Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité

Personnel soignant et patients précarisés : à quand une formation de terrain ?

On le sait, les personnes qui vivent la pauvreté ont en moyenne une moins bonne santé que le reste de la population. Par conséquent, elles sont plus fréquemment que les autres amenées à rencontrer des professionnels de la santé, que ce soit en consultation ou à l’hôpital. Le plus souvent, elles ont affaire à des hommes et des femmes de bonne volonté, mais que leur formation n’a pas préparés à comprendre des situations de vie bien éloignées des leurs. Une lacune qui engendre de l’incompréhension et peut aller jusqu’à compromettre la guérison.



Documents joints



Articles en rapport

26 décembre 2017    Analyses    Pauvreté

Limiteurs de débit : de l’eau au moulin de la précarité ?

Depuis un peu plus d’un an, le recours aux limiteurs de débit par les sociétés des eaux wallonnes est encadré et donc… légalisé dans les faits. Destiné aux (...)
5 décembre 2017    Analyses    Société

Revenu de base pour tous : un outil contre les inégalités ?

Une somme versée inconditionnellement à chacun : une idée simple, mais dont les modalités de mise en œuvre font pencher la balance tantôt du côté du « chacun (...)
21 novembre 2017    Analyses    Société

Politique et personnes pauvres : vive la démocratie en "circuit court"

Dans l’élaboration des mesures de lutte contre la pauvreté, il convient de s’interroger sur la place donnée aux premiers concernés : les personnes qui (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr