Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n'utilisons pas de service externe pour l'envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter@vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité
12 décembre 2017  Actualités

Sortir de l’isolement

Avec le Foyer Saint-Augustin de Mons

Pierre-Marie est un grand gaillard au large sourire et à l’air débonnaire. Derrière le comptoir de l’épicerie sociale, il s’affaire avec trois autres bénévoles du Foyer Saint-Augustin : briques de lait à inventorier, paquets de pâtes à classer, boîtes de conserve à trier… C’est qu’un nouvel arrivage de vivres doit être traité avant redistribution auprès des plus démunis. Et pour PierreMarie, c’est une mission à prendre très au sérieux :
« Ici, à Mons, le Foyer Saint-Augustin reçoit des produits alimentaires invendus mais garantis selon les normes de l’AFSCA. On les distribue deux fois par semaine à environ 60 familles. Ce service est assuré par une équipe de bénévoles. C’est grâce à un réseau commun de récupération et de redistribution d’invendus que notre association peut proposer ces vivres. »
Ce réseau baptisé SOREAL (pour SOlidarité REseau ALimentaire) est un service de récupération d’invendus provenant de plusieurs enseignes commerciales. Les vivres sont redistribués aux associations locales partenaires, leur permettant la confection de colis alimentaires. Particularité du système : une seule structure cherche des fournisseurs, récupère pour tous en garantissant les normes AFSCA avant de redistribuer équitablement.
« Le travail se fait donc ensemble », poursuit Pierre-Marie « et, pour faire des économies, on met en commun les ressources de chacun. Tout cela, au bénéfice de familles qui manquent de tout, soit environ 5.000 personnes concernées dans la région de Mons-Borinage. »
Depuis quelque temps, certaines personnes qui bénéficiaient de l’aide alimentaire viennent renforcer l’équipe des bénévoles du Foyer Saint-Augustin. Comme Pierre Marie, elles s’impliquent dans l’aide aux autres, rompant ainsi leur isolement et retrouvant une place valorisante dans la société.

Trop de coups durs dans la vie

« Le contact avec les assistants bénévoles m’a changé, car je n’avais plus de contacts avec le monde des humains.
Pendant 15 ans, je m’étais renfermé sur moi-même… mais aider, voilà qui redonne du sens et de la joie dans ma vie. »
Dans une région du Borinage toujours fragile économiquement et socialement, le Foyer Saint-Augustin fournit donc avant tout une aide alimentaire à près de 300 personnes. Mais au-delà de cet apport matériel, il offre aussi pour celles et ceux qui le désirent un lieu d’écoute attentive, proche de tous ces gens qui ont pris trop de coups durs dans la vie.

Ici, le mot « foyer » prend tout son sens : de la chaleur humaine « en veux-tu en voilà », de la bonne humeur et de l’attention à foison, voilà qui redonne à celui ou celle qui pousse la porte le sentiment d’exister et de compter pour les autres.
Pour Pierre-Marie, le Foyer est ce petit coup de pouce qui lui a rendu sa dignité. Un ingrédient indispensable pour vaincre le terrible sentiment de n’être plus rien, tellement présent chez toute personne « tombant en pauvreté. »
On l’aura compris, le Foyer Saint-Augustin ne se limite pas à la distribution de vivres. En collaboration avec l’asbl paroissiale Notre-Dame de Messines, une salle est mise à disposition les jours de distribution, le temps d’un petit café et d’un échange convivial. En collaboration avec l’asbl Congrégation des Pauvres Sœurs de Mons et l’asbl Maison Internationale, sept logements transitoires sont mis à disposition de personnes en quête de stabilité. Neuf autres sont en projet.

D’autres services bien utiles complètent encore cette offre :
- un « vestiaire » qui fournit des vêtements de qualité pour tous les âges à des prix dérisoires. Une aubaine pour des personnes ou des familles en difficultés financières, qui pourront se vêtir à bon compte pour l’hiver comme pour l’été ;
- un service puériculture qui propose aux mamans et aux papas des poussettes, landaus ou « maxi-cosy » à prix « riquiquis » ;
- une droguerie sociale où l’on pourra trouver nombre de produits ménagers, d’hygiène et d’entretien sans se ruiner ;
- et enfin, des services à la personne, comme des permanences sociales ou des cours de français pour personnes étrangères.

« Grâce aux donateurs, notre magasin offre de la nourriture et de très beaux vêtements. Nous pouvons même aider d’autres associations dans la région et même dans les pays étrangers comme la Palestine ou le Congo … », s’enthousiasme Pierre-Marie. « C’est qu’ici, le mot solidarité se pense plus loin que le bout de son nez… ».

La participation du Foyer Saint-Augustin à la campagne de l’Avent de Vivre Ensemble devrait permettre de récolter les fonds nécessaires à l’aménagement d’une chambre froide. Un outil indispensable pour gérer au mieux et dans le respect de l’hygiène les colis alimentaires à distribuer.





Articles en rapport

BRISE LE SILENCE

Brise le silence est une association d’aide aux victimes de violences sexuelles, physiques et psychologiques

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen