logo Entraide et Fraternité

La vieillesse, ça nous concerne tous !

Un senior sur cinq vit dans la pauvreté

Le nombre de personnes âgées augmente sans cesse dans notre pays. Avec l’âge surviennent des difficultés.

La vieillesse, ça nous concerne tous ! Soit parce que nous sommes déjà âgés, soit parce que nous le serons un jour (et qu’il faut nous y préparer), soit parce que des proches (parents, connaissances...) le sont. Enfin, parce que le nombre de personnes âgées (et de plus en plus âgées) augmente sans cesse dans notre pays.

PNG - 31.7 ko
© M. Vermeulen

Avec l’âge surviennent des difficultés, à des moments et des degrés différents pour chacun(e). Parmi celles-ci, pointons :
- l’altération de la santé physique et mentale (pertes de mémoire, démences séniles pour certaines personnes) qui, outre les désagréments pour la personne et son entourage, entraîne des frais médicaux accrus.
- la question du logement : il peut être nécessaire d’adapter le logement aux problèmes de mobilité (rampes, siège-ascenseur d’escalier, sanitaires adaptés…). Il faut aussi parfois envisager un déménagement ou l’entrée en maison de repos.
- l’affaiblissement du réseau social : des proches de la même génération (conjoint, membres de la famille, amis) décèdent, le risque d’isolement social s’accroît, a fortiori en cas de problèmes de mobilité.

Peu à peu, on se sent menacé dans son autonomie, son libre-arbitre, voire sa dignité.

Quand on vit dans la pauvreté, ces difficultés sont aggravées

Les frais augmentent, mais pas les revenus ! Un senior sur cinq vit avec moins de 1000 euros par mois. Comment, dans ces conditions, vivre dans un logement décent, se soigner, se déplacer malgré les difficultés physiques, accéder à des loisirs et donc à un réseau social ?

Les femmes âgées sont particulièrement concernées par la pauvreté : leur carrière professionnelle est plus souvent incomplète que celle des hommes. Par conséquent, leur pension est inférieure.

Même parmi ceux qui ont un revenu supérieur au seuil de pauvreté, nombreux sont les seniors qui doivent se serrer la ceinture !

Changer de regard, on a tous à y gagner

PNG - 82.4 ko
© Anne Franck

Rapidité, productivité, divertissement, hyperactivité, règne de l’apparence… Les valeurs de notre société sont aux antipodes de celles que vivent les aînés, qui sont dès lors souvent vus comme « hors du coup ». Prise en charge des personnes âgées, coût du vieillissement : on les considère souvent comme un poids humain et économique. Sauf au niveau commercial, car les plus fortunés d’entre eux représentent un « créneau » qui suscite l’intérêt par son pouvoir d’achat.

Et si nous apprenions à apprécier ces valeurs : lenteur, écoute, expérience et sagesse, transmission, volontariat, approfondissement de la vie intérieure ? Peut-être en redécouvririons-nous la saveur et l’importance dans notre monde bousculé…

Les aînés nous rappellent aussi que la dignité humaine est inconditionnelle et que nous sommes individuellement et collectivement responsables de son respect, jusqu’au bout de la vie.

Des initiatives à soutenir

Habitat groupé ou intergénérationnel, associations de quartier, visiteurs bénévoles,…
Outre la solidarité familiale et de voisinage, les personnes âgées peuvent compter sur diverses initiatives pour lutter contre l’isolement et vieillir le plus sereinement possible. Ces initiatives méritent d’être connues et reconnues, y compris financièrement de la part des pouvoir publics.

La société doit permettre aux plus âgés de vivre dignement, notamment en assurant la pérennité de notre système de pension légale. La pension légale n’est pas vouée à la disparition à cause du « choc démographique » : la conserver et la revaloriser par rapport aux pensions complémentaires privées, accessibles uniquement aux plus favorisés, est une question de choix politiques.

La pauvreté n’a pas d’âge… la dignité non plus !

Grâce à votre solidarité, nous pouvons aider des milliers de personnes à vivre dignement malgré leur âge.
Votre don n’est pas un don d’assistance mais un don de solidarité, un don qui redonne l’espoir aux plus démunis.
Merci
PNG - 4 ko

BE34 0682 0000 0990





Articles en rapport

25 décembre 2013    Calendrier de l’Avent

Mercredi 25 décembre

« Un enfant qui naît, c’est le fruit d’une attente. Noël n’a de sens que pour celui qui attend. Pour celui qui pense que tout va bien dans sa vie, que tout va (...)

24 décembre 2013    Calendrier de l’Avent

Mardi 24 décembre

Ils étaient trois, là en bas. Il y avait Joseph, Marie et Jésus. Jésus, lui, il dormait. Joseph avait allumé un feu de brindilles. Sur le trépied, Marie faisait (...)

23 décembre 2013    Calendrier de l’Avent

Lundi 23 décembre

« Dans la perspective de l’incarnation, célébrée à Noël, Dieu est entré lui-même sur la terre, incarné dans un corps bien charnel, et dans l’histoire humaine bien (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr