Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

AlimenTerre

L’alimentation saine pour tous

AlimenTerre vise à rendre l’alimentation saine accessible au plus grand nombre, y compris les personnes fragilisées.

Depuis plus de 20 ans, l’ASBL AlimenTerre a pour objectif d’offrir à un large public, y compris les moins favorisés, l’accès à une alimentation saine, en proposant, d’une part, des produits cultivés dans le respect de la nature et d’autre part, des activités de sensibilisation et d’information à ce type d’alimentation. Acteur de l’économie sociale et solidaire, AlimenTerre est également un lieu d’insertion sociale et professionnelle.

En 2016, AlimenTerre crée le premier « frigo solidaire » de la Province ! Grassement nourri par de bonnes âmes la première année, l’approvisionnement s’est estompé au fil des mois. Et pourtant, nous le savons tous, le gaspillage alimentaire ne fait qu’augmenter. Une solution s’est petit à petit profilée : l’achat d’un vélo « triporteur » pour récolter les dons alimentaires. Ainsi, il ne suffira plus d’attendre que les dons arrivent, mais plutôt d’aller les chercher. Où ça ? Dans des lieux stratégiques : par exemple à la gare de LLN, le vendredi, à l’heure où les étudiants rentrent chez leurs parents pour le week-end. L’objectif est que le don alimentaire devienne un geste simple et joyeux. Les jeunes parlent aux jeunes avec leur devise « partage ton frigo ». L’association UTUC à LLN (Un Toit Un Cœur) donne aussi ses surplus à AlimenTerre via la tournée du triporteur les vendredis. En programmant une tournée des lieux où réaliser des récup’ alimentaires, on garantit un approvisionnement régulier. Ainsi, le frigo est rempli de façon plus systématique et régulière plutôt que livré au hasard.
Qui bénéficie des dons alimentaires via le frigo solidaire ?
Deux profils types se démarquent et justifient l’ouverture du frigo 24h/24h et 7j/7 :

  • Les 30 - 60 ans, qui viennent se servir de nuit, cherchant l’anonymat
  • Les 18 - 30 ans, qui viennent se servir de jour, car sont fières d’accomplir un geste citoyen


« Je me suis rendue compte que dans mon kot on gaspille, on laisse des yaourts et d’autres aliments dans le frigo commun et puis on rentre le week-end chez nos parents et quand on revient, on jette tout à la poubelle alors qu’on aurait pu les donner… ». Coline, ancienne stagiaire à AlimenTerre.

Je fais un don maintenant

Projets

2019

Achat du vélo « triporteur »

Un triporteur ? Visons la mobilité douce, pour offrir des récup’ alimentaires saines !

Concrètement, votre soutien permettra de contribuer à l’achat du vélo « triporteur ». Le choix de ce moyen de transport a été déterminé pour diverses raisons : en plus d’être économique et écologique (ne consomme que du muscle), il s’adapte parfaitement à la ville piétonne de LLN qui promeut la mobilité douce. Avec son bac permettant de porter jusqu’à 60kg de dons alimentaires, il permet de cibler des particuliers et commerces locaux dans un rayon de 20 kilomètres.

2013

BioVrac

L’objectif du projet « BioVrac » est d’ancrer l’alimentation saine là ou les personnes en ont le plus besoin : au sein même des quartiers sociaux souvent éloignés des centres commerciaux.

Au cœur du projet : des « garde-mangers » (à l’image de ces grandes armoires où l’on trouvait de tout : du sucre, de la farine, des œufs, du lait, des céréales, des épices…). Dans ce projet, les garde-mangers sont de la taille d’un garage. On y trouve des produits secs de moyenne ou longue date de péremption et aussi des œufs que l’on peut acheter à la pièce, le tout d’origine bio. La plupart des produits sont vendus en vrac, ce qui permet des économies car le vrac est nettement moins cher que des produits sur-emballés auquel il faut ajouter le coût de la publicité sur l’emballage. En prime, l’asbl AlimenTerre propose une marge plus faible sur ces produits de base en vrac pour les rendre financièrement accessibles à tous et en particulier aux plus démunis.

Le garde-manger est aussi un lieu simple et sobre, un espace de rencontre, d’échange entre habitants d’un même quartier. Il y a un garde-manger dans chaque quartier social de la commune d’Ottignies. Le garde-manger est approvisionné en marchandises tous les 15 jours. Les habitants du quartier autogèrent leur garde-manger.

Le projet BioVrac, c’est aussi une épicerie mobile qui passe dans les quartiers sociaux de la commune. Elle apporte un jour du pain frais, un autre jour des fruits et légumes au détail. Elle s’arrête dans les clos de personnes âgées pour leur apporter des livraisons de produits lourds ou encombrant à domicile.



Contact

AlimenTerre
Muriel Germain
Rue de la baraque 128b
1348 LOUVAIN-LA-NEUVE
Tél. : 010 45 08 32
Courriel : info chez alimenterre.be
Site web : www.alimenterre.be
Page FB : AlimenTerre ASBL

Lire aussi

Parents en exil

Parents en Exil naît en 2016 de la collaboration de deux dynamiques : Tabane, service de santé mentale spécialisé avec une perspective ethno-psychiatrique et (...)

Interra

L’ASBL Interra a démarré ses activités en septembre 2019, avec très peu de subsides mais une petite équipe déterminée à mettre en place en région liégeoise des (...)

Conso’Aimable

Conso’Aimable est une jeune association née du constat de la précarisation croissante d’une partie de la population qui n’a dès lors plus accès à un besoin de (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr