Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Association : L’illettrisme, osons en parler !

Une association qui veut grandir et planter ses racines

Rencontres, actions, évènements, espaces d’échanges, animation d’ateliers artistiques ou de réflexion pour lutter contre l’illettrisme et pour le droit d’apprendre ou réapprendre à lire, écrire et compter pour tous. Création théâtrale.


Je suis en formation à Lire et Ecrire avec Monique qui fait aussi partie de l’association. Quand elle m’a parlé de L’illettrisme Osons en Parler, ça m’a donné de la force pour continuer ma formation. Si non je crois que j’aurai flanché. Ce qui est important pour moi dans cette association c’est de servir à quelque chose et de pouvoir compter sur un groupe en qui j’ai confiance. Et surtout de lutter pour que les enfants aient les mêmes chances pour apprendre et que les adultes aient la force d’aller apprendre.

Jacqueline, mandatée par le groupe pour le représenter au sein des actions en lien avec la Chaine des savoirs. Elle seconde Yves Huysmans qui a aussi cette responsabilité


Depuis 2003, « Osons en parler » a cherché à construire une association d’apprenants travaillant aux côtés de l’asbl Lire et Ecrire pour sensibiliser aux réalités de l’illettrisme et encourager ceux qui se cachent à sortir de l’ombre et venir se former. L’association s’est constituée en asbl en mai 2018 (IOEP).
IOEP cherche à mettre en débat 3 questions :

  1. Qu’est-ce qui fabrique l’illettrisme dans notre société ?
  2. Qu’elles sont les conséquences de l’illettrisme dans la vie des gens ? Exclusions, sentiment d’être rabaissé, boulots pénibles qui usent…
  3. Comment les personnes illettrées se débrouillent avec ça ?


Pour moi notre association, c’est d’abord un groupe d’amis qui ont le même combat pour que l’illettrisme disparaisse. C’est cette amitié qui nous fait agir et tenir. Dans nos actions nous avons réalisé pas mal de projets : des animations dans les écoles, des livres comme les minibiographies qui sont un outil pour sensibiliser aussi, nous sommes maintenant capables de voyager seuls. Nous allons en France et en Suisse pour nous renforcer, pour apprendre des autres aussi dans nos façons de nous organiser, et faire valoir comment nous organisons nos actions. On fait aussi du théâtre. Tous nos projets parlent de nous, et de comment nous voudrions que les choses changent. Notre expérience de vie est une base pour comprendre ce problème qui nous dépasse : l’illettrisme.

Francis, membre actif de l’association depuis sa création en tant qu’association de fait, il y a 18 ans, et appuie son action autant que possible quand son travail le lui permet.


Constituée actuellement de 7 personnes (noyau actif), l’association qui ne dispose pas encore de local, mène des actions de sensibilisation (témoignages, pièces de théâtre « Soif de mots », participation au projet « Regards croisés » en collaboration avec Lire et Ecrire) et développe plusieurs projets (ateliers d’écriture, animations dans les écoles, pièce de théâtre, collaboration avec les Equipes Populaires, développement de l’association).


Pour moi notre association, c’est d’abord un groupe. C’est dans ce groupe que j’ai appris à aller vers l’autre et à me débrouiller toute seule, que j’ai pris confiance. Maintenant j’ose faire valoir mes droits, par exemple aller dans un bureau réclamer une explication, un document, ou de l’argent. Ce groupe est super, mais il faudrait qu’on soit plus nombreux pour notre combat : la lutte contre l’illettrisme.
La chose la plus importante pour moi dans notre association, c’est notre but de faire changer les choses. C’est-à-dire dans le monde de l’école, qu’on fasse vraiment attention aux enfants le plus en difficultés, et qu’on réfléchisse pour les garder le plus possible dans la classe « normale » avant de décider de les mettre dans l’Enseignement Spécial.

Monique, membre actif dans le groupe, puis l’association depuis quinze ans


L’asbl s’adresse aux personnes illettrées, celles qui restent dans l’ombre, qui n’osent pas, aux écoles, aux administrations, aux CPAS, aux associations voisines et au grand-public.

Le projet soutenu par la campagne d'Avent 2022 :

Soutien global

Appui pour un soutien global de l’association.

Je fais un don maintenant

Projets des années précédents

2019

Lancement de l’association

Concrètement, votre solidarité permettra un soutien global au démarrage de l’association : loyer, frais de bureau, de formations, de déplacements, etc.

Notre engagement grâce à votre générosité : 3 850 €. Merci !



Association : L’illettrisme, osons en parler !

Verviers

Contact

Pascale Lassablière
Téléphone : 0473 67 29 24
E-mail : ateliersmotsart@gmail.com

Lire aussi

Pauvreté et transition écologique : vidéo

Injustice économique, injustice sociale, injustice environnementale. Et si tout était lié ?
20 octobre 2022 • 19h00 Agenda    Conférence Gesticulée

Faim de vie

Un spectacle de Brigitte Grisar et Jacques Esnault qui dénonce la faim et remet en question le système de l’aide alimentaire…
12 septembre 2022

Inondations : reconstruire tout en mieux

Résilience, dynamisme, solidarité, et engagement …

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr