Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
Echos des activités   7 mai 2019

« Des murs ou des ponts ? » Épisode II

Nous sommes en 2019. Toute la Belgique est divisée sur la question de l’immigration (le gouvernement chute, les débats s’enflamment). Toute ? Non ! Un noyau d’irréductibles associations continue de militer pour le vivre-ensemble et la diversité.

Aborder la question de l’immigration, en prenant son temps, avec nuance, mais sans renoncer à défendre le respect des personnes et des droits humains… Tel est le pari du module « Des murs ou des ponts ? », conçu par Vivre Ensemble en partenariat avec Caritas Wallonie. Concrètement, il se décline en une journée complète d’animation, d’échange et de rencontre, autour du thème de la migration.

Les participants ne restent pas passifs, ils apportent leur point de vue, leurs questions, en partant de qui ils sont et de leur parcours personnel… Et si des informations leur sont transmises, elles s’accompagnent d’exemples concrets et de témoignages. À en croire les réactions, cette formation leur a donné envie « d’avoir un regard nouveau sur le monde », « d’avoir des informations vérifiables et correctes », ou encore « d’arrêter la circulation des préjugés ».

Et il y a beaucoup à faire en la matière ! L’une des étapes de la journée vise à répertorier les idées qui courent au sujet des migrants et des réfugiés : « voleurs d’emploi », « profiteurs », « terroristes », pour ne citer que quelques exemples… Atterrant ! Mais poser un couvercle sur la marmite et faire semblant que l’eau ne bout pas à l’intérieur ne peut que la faire déborder.

Le module « Des murs ou des ponts ? » vise justement à traiter tout cela sans précipitation ni tabou.

Après les éditions du 31 janvier et du 2 mai 2019, ce module posera ses valises à Tongre-Notre-Dame au mois d’octobre.
Si cette formation vous intéresse, contactez-nous à l’adresse charleroi chez entraide.be.


« C’est notre regard qui enferme souvent les autres dans leurs plus étroites appartenances, et c’est notre regard aussi qui peut les libérer. »
Amin Maalouf, Les Identités meurtrières





Lire aussi

Sercom ASBL

L’association Sercom est une association créé et géré par les membres qui sont d’origine africaine, installés depuis très longtemps en Belgique, et qui vise à (...)

Alliance Misericorde

Après divers pays européens, quelques jeunes brésiliens sont envoyés en mission en Belgique et plus particulièrement à Bruxelles.

Exil

Un-e interprète pour donner la parole

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr