Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Espace 28

Se reconstruire après l’exil

Espace 28 accueille une partie des nombreux réfugiés, demandeurs d’asile ou « sans-papiers », qui atterrissent à Verviers et dans la région.


Maxime parle du projet Tandems Solidaires et de son binôme :
On a un peu échangé une première fois. Evidemment pour une première fois, c’est toujours un peu gênant, on ne sait pas trop quoi se dire. On essaie de parler anglais du mieux qu’on peut mais ça fait longtemps qu’on n’a plus parlé. Et on a pris rendez-vous par sms. Et on s’est rencontré une première fois dans ma voiture parce qu’il pleuvait. Et on est resté 2, 3 heures dans ma voiture à écouter de la musique, à échanger. On fait tous les 2 beaucoup de musique. Il chante, moi je fais des prod, je fais de la guitare et tout ça donc j’ai eu l’occasion d’enregistrer sa voix sur une de mes prod et en même temps je lui apprends à jouer de la guitare. Et voilà, on s’amuse beaucoup autour de ça en général.

Maxime, volontaire local pour le projet « Tandems Solidaires »


Le plus souvent, ces migrants vivent des situations de détresse et de stress importantes. Personne ne quitte son pays d’origine par plaisir ! La pauvreté, la violence et les persécutions qui ont poussé à l’exil, la famille restée au pays et dont on n’a pas de nouvelles, les difficultés à survivre dans un nouveau pays où l’on n’est pas toujours bien accepté, l’incertitude de l’avenir, la difficulté de la langue, la complexité et l’angoisse des procédures administratives constituent autant d’épreuves qui fragilisent des individus déjà usés par la vie et pour lesquels le repli sur soi, l’isolement et la précarité ne sont jamais loin.


Raheela parle de son binôme, Marylène, qui l’a beaucoup soutenue lorsqu’elle a été touchée par les inondations :
Le mois dernier, il y a eu beaucoup d’inondations en Belgique. J’ai eu très très peur et je me suis évanouie mais Marylène est venue dans ma maison, elle a frappé à la porte. Un ange est entré dans ma maison et m’a apporté beaucoup d’aide. Marylène et une autre dame sont venues m’aider ensemble. Elles ont appelé l’ambulance et je suis partie à l’hôpital. Marylène est venue chez moi et a pris soin de moi. Marylène est très très gentille.

Raheela, volontaire étranger pour le projet « Tandems Solidaires »


Depuis 2011, le service d’accompagnement psychologique soutient des personnes exilées victimes de torture, de mutilations, de traitements inhumains... Les psychologues ont des formations spécifiques et une expérience importante dans la prise en charge de ces personnes migrantes. C’est un projet unique, reconnu dans tout l’arrondissement de Verviers.

À côté des consultations psychologiques individuelles, tenant compte de la langue de la personne (interprètes), de la culture, de sa situation administrative et qui traite des problématiques peu habituelles pour des services plus généralistes (mutilations génitales féminines, tortures, traitements inhumains, mariages précoces, ...), l’association propose aussi des activités communautaires : groupes de paroles, ateliers couture, espace de rencontres pour les femmes.

Témoignage de l’Espace Rencontre Femmes organisée par Espace 28. Témoignage inspiré par le parcours de femmes arrivées depuis peu sur le territoire européen.


Je m’appelle Désirée. C’est une ironie du sort car je mène une vie que je n’ai pas vraiment désirée. Je vis depuis peu dans une société qui semble ne pas me désirer. Ma couleur de peau est un obstacle dans ma société d’accueil. Chaque jour, mon origine me confronte à des difficultés. J’ai l’impression que rien n’est fait ici pour les personnes noires. Ah si j‘étais blanche ! Les blancs ont toujours eu droit à tout, depuis toujours. Meilleurs services, meilleurs postes, meilleurs égards … Ah si j’étais blanche ! Là où les noirs sont systématiquement accusés, montrés du doigt, mis sous surveillance, discriminés, humiliés, rabaissés, traités comme des sous-hommes, les blancs semblent être glorifiés, enjolivés, mis sur un piédestal, élevés au rang de Dieux sur terre. Ah si j’étais blanche ! Ma vie serait tout autre … Enfin c’est ce que j’imaginais. Aveuglée par le poids des difficultés, ne serais-je pas moi-même tombée dans le piège que je dénonce ? La couleur de peau est-elle gage de bonté, de générosité ou d’empathie ? Aujourd’hui je peux le dire, la réponse à cette question est non. Mon parcours difficile m’a démontré que ces vertus peuvent se retrouver dans chaque personne. La main tendue par certains blancs fut parfois bien plus ferme que celle de certains noirs. L’inverse a été vrai aussi. Les injustices que j’ai subies m’ont-elles poussée à voir les choses autrement ? Noirs … Blancs … Jaunes … Peu m’importe aujourd’hui la couleur de peau, j’ai compris qu’il ne s’agit que d’une enveloppe qui peut cacher le pire comme le meilleur, et ayant compris ceci, j’ai tout gagné.

Désirée


Espace 28 répond également à de nombreuses sollicitations de professionnels de l’action sociale mais aussi de la santé sur des questions spécifiques liées à l’accompagnement de personnes migrantes.
Ce travail d’accompagnement est nécessaire. Il a un réel effet multiplicateur.
Par ailleurs, différents outils de sensibilisation sont utilisés pour faire découvrir la réalité des migrants à un large public.

Le projet soutenu par la campagne d'Avent 2022 :

Tandems solidaires

Appui pour renforcer le projet « tandems solidaires » : mettre en relation une personne étrangère et un.e volontaire belge pour favoriser l’intégration aux travers d’échanges interculturels et de découverte mutuelle.

Je fais un don maintenant

Projets des années précédents

2020

Tandems solidaires

Concrètement, votre soutien permettra de renforcer les échanges interculturels entre des habitants de la région et des personnes issues de la migration, sous la forme de tandems. Après une formation à l’interculturalité, ceux-ci ont pour objectif de favoriser l’intégration par la découverte mutuelle, à travers différentes activités concertées et réalisées ensemble.

2018

Un troisième psychologue à mi-temps

Concrètement, grâce à votre soutien, Espace 28 pourra engager un troisième psychologue à mi-temps particulièrement pour répondre à un besoin dans le sud de l’arrondissement, la région de Malmedy.

2015

Se reconstruire après l’exil

Concrètement, votre soutien permettra à Espace 28 de pérenniser les actions du service psychologique qui n’est actuellement plus subsidié par ailleurs.

2013

Création du lien social

Concrètement, les réfugiées d’ESPACE 28 comptent sur votre soutien pour concrétiser ce projet qui favorise la création de lien social, qui leur permet de s’exprimer et qui sensibilisera le grand public à la réalité de vie des demandeuses d’asile.

2011

Activités pour femmes

Concrètement, grâce à votre soutien, Espace 28 pourra justement développer les activités qu’elle propose pour les femmes.



Espace 28

18 Rue de la Colline
Verviers

Contact

Mégane Dethier
Téléphone : 0470 88 36 03
E-mail : megane.dethier@espace28.be
Site : http://espace28.be/tandems-solidaires/

Lire aussi

24 novembre 2022

Social food truck

ADRA, un food truck veggie pour une alimentation de qualité
15 novembre 2022

Cofamon

Collectif des familles monoparentales
Le rayon de soleil des mamans et… papas solos
29 novembre 2022 • 14h00 –16h00 Agenda    Atelier-débat

Une sécurité sociale de l’alimentation ?

Une idée qui renverse les perspectives !

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr