Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
11 février 2020  Actualités

Et si les jeunes pouvaient changer l’avenir …

A l’heure où l’on observe un nombre croissant de jeunes engagés, que ce soit dans le mouvement « climat » ou pour la transition écologique, une quarantaine de jeunes se sont retrouvés à Teuven.

Le but ? Échanger sur des thématiques actuelles et essentielles telles que la pauvreté, les injustices sociales, la démocratie, l’égologie et les collectifs citoyens. Autant de thématiques qui nous ont poussés à réfléchir sur l’impact de nos actions et sur le rôle que nous avons à jouer pour changer les choses…

La première soirée a été dédiée à la connaissance de l’autre grâce à une activité d’introduction qui a permis de briser la glace entre les nombreux participants. Ensuite, après avoir découvert les talents culinaires des Alter’actifs, nous avons participé au premier atelier du weekend animé par Thomas. L’objectif était de se positionner face à différents sujets de société, tels que la pauvreté chez les enfants, la réquisition dans les supermarchés, la création d’une Zone A Défendre contre Alibaba ou encore s’engager comme volontaire dans un refuge pour sans-abris. Pas facile de réfléchir individuellement et collectivement à l’attitude à adopter : s’engager/ne pas s’engager, légitimement/non légitimement, violemment/non violemment.

Céline, Émilie et Véronique, remplies d’énergies, ont fait une entrée fracassante le samedi matin. Plus question de rester dans son coin, il était temps pour tous de se réveiller ! Lors d’un jeu d’équipe ultra compétitif arbitré par un jury, trois équipes ont donné le meilleur d’elles-mêmes pour gagner. Mais, c’était sans savoir que les dés étaient pipés. Le sentiment d’injustice qui régnait a permis de nourrir un débat mouvementé et de faire le lien avec la nature des inégalités sociétales actuelles. Pour beaucoup, c’était la découverte de l’éducation non-formelle.

L’après-midi, elle, a été rythmée par des exemples d’alternatives à la démocratie représentative grâce à l’intervention de plusieurs personnes extérieures, porte-paroles de différents mouvements, tels que les Rojavas en Syrie, les Zapatistes au Mexique ou encore le Conseil Citoyen et l’Assemblée Citoyenne en Communauté Germanophone. Après ces trois présentations, plusieurs échanges en groupe ont permis de laisser la parole à chacun et d’approfondir la connaissance de chaque mouvement.

Nous nous sommes réveillés le dimanche matin, un peu fatigué et avec la gorge enrouée par les prestations vocales du karaoké de la veille, prêts à accueillir Anne Lejeune. Sa conférence gesticulée, « l’Alibi du Colibri », très dynamique et articulée autour de la légende du colibri, d’expériences et d’anecdotes personnelles, nous a permis d’en apprendre davantage sur le burn-out militant et sur les limites des actions écologiques individuelles. L’objectif était de susciter plusieurs questionnements : « est-ce que faire sa part rend le monde meilleur ? », « comment puis-je optimiser ma part ? », « comment faire ma part sans m’épuiser ? », ou encore « quel rôle pour le collectif ? ».

Ensuite, nous avons assisté à la présentation de trois collectifs citoyens Liégeois : « Liège Sans Pub », « La Barbe » et « Watching Alibaba ». Nous avons eu la chance d’entendre des personnes engagées contre la publicité en ville, pour une meilleure représentation des femmes dans l’espace public et opposées à l’implantation d’Alibaba à l’aéroport de Liège. Belle occasion aussi d’en apprendre davantage sur les dynamiques et sur les valeurs de ces initiatives.

Il était déjà temps de se dire au revoir… Et pour terminer ce weekend haut en couleur, nous dégustons de délicieuses crêpes de la chandeleur -merci à l’équipe cuisine. Ces derniers moments reflétaient bien l’ambiance chaleureuse du weekend. Chacun peut reprendre la route, rempli de nouvelles connaissances et de nouvelles motivations pour changer le monde…

Sophie Bossus et Lise Delfosse
Stagiaires au bureaux régional d’Entraide et Fraternité / Action Vivre Ensemble de Liège





Lire aussi

Groupe Kizito-Anuarite

Aide à la jeunesse de la communauté africaine

Oxyjeune

L’AMO Oxyjeune est un service qui apporte une aide aux jeunes dans leur milieu habituel de vie. La mission principale de ce service est la prévention, dans (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr