Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Form’Anim

Solidarité avec les primo-arrivants (demandeurs d’asile, réfugiés, etc.) Accueil enfants, crèche multiculturelle, cours de Français Langue Étrangère. Accompagnement social, logement, insertion, citoyenneté…

Permettre à des personnes fragilisées de trouver un lieu où déposer ses valises, souffler et se reconstruire, voilà la mission de Form’Anim. Cette association sérésienne, née il y a vingt ans de la mise en réseau de structures partenaires, est un service d’insertion sociale pour les primo-arrivants (réfugiés, demandeurs d’asile, sans-papiers ou régularisés). La multitude des services proposés par Form’Anim permettent aux personnes de participer activement à leur intégration dans notre société multiculturelle et d’en devenir des citoyens actifs, créatifs et solidaires.
Elle propose un service d’accompagnement social et psychologique, une aide au logement, un service d’insertion sociale et socioprofessionnelle ainsi que des activités d’éducation permanente et des activités multiculturelles ouvertes au grand public pour susciter la rencontre, le partage, la découverte entre autochtones et allochtones, entre enfants, jeunes, adultes et seniors, entre cultures diverses.
Une halte-accueil ouvre ses portes au quotidien pour accueillir les tout-petits pendant les activités des parents. Une attention toute particulière est accordée aux mamans de jeunes enfants vivant en famille monoparentale.


« Je suis arrivée en Belgique il y a deux ans et j’étais enceinte. Je suis restée au centre Fédasil et j’ai eu mon bébé. Quand j’ai reçu un avis positif de ma demande d’asile, j’ai déménagé à Seraing. Je ne connaissais rien, j’avais peur, je sortais très peu de chez moi. Une voisine m’a dit d’aller à Form’Anim et qu’on allait m’aider. J’y suis allée et j’ai parlé avec Juana qui m’a proposé de m’inscrire au SIS avec Sarah et Morgan. Mais j’avais mon bébé ! Elle m’a dit qu’il y avait une crèche où j’allais pouvoir déposer mon bébé pendant que je venais aux activités. C’est magnifique, il a été très bien accueilli par les accueillantes alors moi, j’étais rassurée, je savais qu’il allait être bien. Moi j’ai pu rencontrer d’autres femmes avec qui je parle, ensemble on apprend plein de choses, on discute des enfants, du CPAS, des papiers à remplir, … et on réfléchit à ce qu’on voudrait faire comme activité. J’ai pu voir avec Sarah si je pouvais chercher du travail, on a discuté ensemble, réfléchi, chercher sur Internet et j’ai la semaine dernière envoyé un courrier pour demander à travailler à la garderie de l’école. J’aimerais aussi suivre une formation pour ce travail, avec Sarah on regarde où il y a une formation d’auxiliaire de l’enfance, on se renseigne des horaires pour voir ce qui pourrait convenir à ma vie avec mes enfants. Form’Anim m’a rendu espoir, je vais y arriver, je n’ai plus peur ! »
(Khadidiatou, 30 ans, mère seule avec 3 enfants de 11, 8 et 2 ans, participante du service d’insertion sociale)

Dans sa lutte contre toute forme d’exclusion, Form’Anim propose des ateliers de nature très divers tels que couture, tables de conversation, activités culturelles, cours de français langue étrangère (FLE). Un service d’insertion sociale et socioprofessionnelle, un service social et juridique pour primo-arrivants, ainsi qu’une aide au logement sont autant de service que propose cette association qui en font aujourd’hui une référence en matière d’accueil de primo-arrivants. L’association accueille environ, 300 familles d’une cinquantaine de nationalité différentes.


« Nous recevons beaucoup de personnes primo-arrivantes et quand elles arrivent à Form’Anim, elles sont souvent "perdues", elles ne connaissent pas les lieux où aller, les démarches à effectuer, les écoles où inscrire leurs enfants, les lieux dédiés aux soins de santé, … Dans le service d’insertion sociale, nous organisons des ateliers qui permettent aux participantes de tisser des liens avec d’autres, de (re)prendre confiance en soi, de valoriser les potentiels de chacune. Ils constituent également des espace-temps pour la recherche collective de solutions, pour l’échange de "bons plans", pour le partage d’expériences et de connaissances. Des entretiens individuels sont aussi réalisés plusieurs fois par an, en aller-retour avec les ateliers collectifs, ils permettent d’envisager des perspectives de vie, de formation et d’insertion possible sur le marché de l’emploi. Au fil du temps, je vois que chacune gagne en autonomie, en ouverture et en capacité de prendre sa vie en main. À Form’Anim nous essayons vraiment de lever ensemble les freins à l’insertion et de mettre en place les outils pour que chaque personne identifie les obstacles présents sur sa route et trouve les moyens de les aplanir ou de les contourner. Je pense que ce cheminement participe vraiment à la lutte contre la pauvreté et permet à chacun de (re)prendre les commandes de sa vie ».
(Sarah, animatrice-formatrice dans le service d’insertion sociale et dans les actions d’éducation permanente)


« Form’Anim c’est notre 2ème famille, tout le monde est gentil, on rencontre des personnes de beaucoup de pays. On connaît aussi des belges maintenant. C’est formidable de se parler, de rire ensemble, de s’aider. On nous a beaucoup aidés ; nous aussi maintenant, on peut aider, on peut aller vers quelqu’un pour lui expliquer. »
(Fatbardah et Luan)

Le projet soutenu par la campagne d'Avent 2021 :

InTERRE- cultures, le Potager citoyen du Molinay

Appui pour la création d’ « InTERRE- cultures, le Potager citoyen du Molinay »

Je fais un don maintenant

Projets des années précédents

2019

Color’Émoi

Cette année, votre soutien permettra d’organiser différentes actions interculturelles (projet « Color’Émoi ») impliquant tant des personnes étrangères que des personnes installées en Belgique depuis toujours/longtemps. Ces activités ont pour finalité de vivre des espace-temps ouverts, conviviaux, participants à la construction d’une société solidaire et respectueuse de tous.

Notre soutien grâce à votre générosité : 3 350 euros. Merci !

2017

Les P’tits Bouts du Monde

Après la halte-garderie d’accueil, l’ouverture d’une crèche en 2017 va accroître les possibilités d’accueil d’enfants dont les parents souhaitent participer aux activités ou devant se rendre à un rendez-vous pour un emploi. C’est aussi un lieu d’épanouissement pour l’enfant ainsi que les parents.
Irène (maman d’une petite fille de 7mois) : « (…) Ma fille est beaucoup plus souriante depuis qu’elle va là-bas et moi je me sens en confiance pour parler avec les dames. Elles m’écoutent et on parle de la petite. Je vois qu’elles jouent beaucoup avec elle aussi alors moi aussi, quand je rentre, ça me donne envie de jouer. C’est mieux pour moi, la journée je peux faire des choses que j’ai besoin, je vais au cours, à mes rendez-vous et le soir quand je suis avec elle je profite mieux et on s’amuse toutes les deux. ».
Une attention toute particulière est accordée aux mamans de jeunes enfants vivant en famille monoparentale. Retrouver une confiance en elle contribue à relever les défis auxquels elles sont confrontées.
Sylvianne, coordinatrice des pratiques pédagogiques : « Souvent, lorsque les Mamans sont nouvelles et amènent leur bébé, elles sont anxieuses et éprouvent un sentiment de culpabilité car dans leur pays, on ne confie pas son enfant à un service. L’enfant peut être nerveux, triste ou angoissé. Peu à peu le dialogue s’instaure, nous avons créé quelques outils de communication pour les familles qui ne parlent pas le français. Au fil du temps, les présences sont plus régulières, parents et enfants sont plus apaisés et peu à peu, les parents commencent à se débrouiller en français.… Ces temps sont importants car souvent ces mamans sont seules et n’ont pas encore créé de réseau social ; elles se sentent démunies. Le fait de pouvoir trouver un lieu d’écoute est primordial pour leur évolution. Cela leur permet de se r(é)assurer, de reprendre confiance en elles et en leur capacité d’assumer leur rôle de parent. Au fil des semaines, nous observons une réelle évolution chez les bébés mais aussi chez les parents : ils sont plus ouverts, nous les sentons se mettre en projet, ils nous partagent les perspectives qu’ils entrevoient et les moyens qu’ils mettent en œuvre pour s’intégrer, se former, trouver du travail, …. »

Concrètement, votre soutien donnera un coup de pouce à la mise en place de la crèche « Les P’tits Bouts du Monde », un projet pilote d’accueil multiculturel.

2015

Solidarité et saveurs du quotidien

Form’Anim lance un nouveau projet : réaliser potager collectif et organiser un atelier "saveurs du quotidien" pour découvrir des fruits et légumes d’ici, des recettes d’ici et d’ailleurs et apprendre à composer un menu équilibré à petit prix. Deux fois par semaine, une animation-repas sera organisée à la halte-accueil avec les mamans et les bébés pour découvrir les plaisirs d’une alimentation saine, variée et créative.

Concrètement, votre appui permettra à Form’Anim de réaliser ce potager collectif et de mettre en place cet atelier culinaire.

2007 & 2010

Faire face aux besoins financiers

Concrètement, votre appui permettra à Form’Anim de faire face aux besoins financiers du projet, notamment la rétribution de la formatrice par des chèques ALE.



Form’Anim

45 Rue du Papillon
Seraing

Contact

Form’Anim
Michèle Simon
Rue du Papillon, 45
4100 SERAING
Tél : 04 338 16 35 – GSM : 0473 81 90 89
Courriel : michele.simon chez formanim.be
Site Internet : www.formanim.be
Page FB : Form’Anim

Lire aussi

11 octobre 2021    Analyse

Pas une faveur, des droits !

Régularisation des personnes sans papiers
27 septembre 2021 • 16h00    Agenda    Conférence

Dérèglement climatique et urgence sociale : Jean-Pascal van Ypersele à Verviers

En collaboration avec l’asbl "De bouche à Oreille", Action Vivre Ensemble vous invite à une conférence du climatologue Jean-Pascal van Ypersele le lundi 27 (...)

Pauvreté et transition écologique

Ensemble, luttons contre les causes structurelles de la pauvreté et de la destruction de notre maison commune, la terre !

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr