Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Novembre 2018

Juste Terre ! n° 154

Zoom dans ces pages sur des initiatives qui, en Wallonie et à Bruxelles, rendent leur dignité aux citoyens invisibles.

Cet hiver, c’est le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.
Un texte qui trouve une résonance particulière en cette campagne d’Avent de Vivre Ensemble, laquelle met le focus sur les droits humains.

La dignité, on y a tous droit !
Le 10 décembre 1948, à Paris, la jeune Assemblée géné- rale des Nations unies adoptait la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Son article premier stipule que « tous les hommes naissent libres et égaux en droits et en dignité. » Crise et précarisation aidant, il y a plus que jamais urgence à rappeler que la Déclaration universelle envisage également, à l’article 25, cette dignité au travers de droits très concrets : « le droit à un niveau de vie suffsant pour assurer sa santé, son bien- être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux, les services sociaux. » Autant de champs d’action qui sont ceux d’Action Vivre Ensemble depuis sa création en 1971.
Toutefois, la dignité ne se résume pas à un toit et à un repas. Elle commence par un sourire, un salut dans la rue en guise de reconnaissance, une discussion. À Liège, les bénévoles des Sentinelles de la nuit mettent un point d’honneur à parler aux personnes sans abri, à leur montrer qu’elles existent et ne sont pas invisibles, plus qu’à leur donner à manger. À Arlon, Malmedy et Virton, des maisons d’accueil donnent du sens au mot dignité par l’attention qu’elles portent à leurs pensionnaires, hommes marginalisés ou femmes victimes de violences, au moins autant que par l’assistance matérielle qu’elles leur offrent.
[...]




Lire aussi

28 mars 2022    Analyses

Statut cohabitant : à quand la fin ?

Dès sa création, le statut de cohabitant est dénoncé pour son caractère injuste en particulier pour les femmes.
21 mars 2022

Sans-abrisme et absence de chez-soi

Dénombrer pour mieux lutter contre la problématique
16 juin 2022 • 14h00 Agenda    Théâtre action

Home Sweet Home

Marchienne-au-Pont
Un spectacle qui dénonce l’oppression des plus pauvres et le mal logement.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr