Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

L’impôt,

une contribution pour réduire les inégalités

La "fiscalité est injuste" dénoncent les Gilets jaunes. La critique n’est pas neuve. L’impôt devrait pourtant contribuer à réduire les inégalités. Retour sur une tendance et sur les mesures pour l’inverser.

TéléchargerConsulter

Ceux qui ont endossé un gilet jaune de Liège à Sambreville, en passant par Marche ou les Fourons, le clament : la "fiscalité est injuste", le système crée de "nouveaux pauvres", il est nécessaire de "cibler ceux qui échappent à l’impôt". Leur mouvement rappelle les inégalités à l’œuvre.

La ’théorie du ruissellement’ qui promettait la prospérité aux plus faibles, une fois la croissance rétablie, ne tient pas la route. Les inégalités vont croissant. La concentration des richesses aux mains des plus fortunés est de plus en plus marquée. Et le sentiment d’injustice face à l’impôt ne faiblit pas.

De fait, à coups d’avantages fiscaux, d’absence de coordination pour contrer l’évasion fiscale…, l’impôt se voit contourné par ceux qui en ont les moyens. A plusieurs égards, la politique fiscale de la Belgique – et de nombre d’autres pays européens – affaiblit plus qu’elle ne renforce la participation des plus nantis au financement des services collectifs. C’est pourtant bien là le sens premier de l’impôt : mutualiser les ressources pour répondre aux besoins communs. Un principe doit le guider : tenir compte de la capacité contributive de chacun, à la hauteur de ses revenus, de son patrimoine.

A l’approche des élections, avec le Réseau pour la justice fiscale, nous détaillons une série de mesures en faveur d’un impôt juste. Il s’agirait de rétablir une meilleure progressivité de l’impôt, de globaliser à nouveau les revenus (travail + immobilier + capital), etc. En somme, de reconsidérer l’impôt à l’aune de ce qui l’a fondé.





Articles en rapport

30 octobre 2018    Analyses    Migrants et société

L’Italie : laboratoire de l’Europe

Cet été, l’Italie a été le théâtre de nombreux actes à caractère raciste. Alors que le discours et les mesures anti-migrants se durcissent, portons notre regard au (...)
15 octobre 2018    Analyses    Société

Droits humains et Église catholique, un long chemin

En cette fin d’année 2018, on célèbre les 70 ans de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Même si ce texte capital semble aujourd’hui faire écho au (...)

CONSEIL PROVINCIAL DE LIÈGE DE LA SOCIÉTÉ DE SAINT VINCENT DE PAUL

Le Conseil Provincial de Liège de la Société de Saint-Vincent de Paul (SSVP) doit faire le lien entre ses septante entités réparties dans toute la province et (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen