Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
Association soutenu par la campagne d'Avent 2021

Le courant d’air

Ateliers créatifs pour enfants, adolescents et adultes vivant la précarité dans le quartier de Bressoux. Ecole de devoirs pour les enfants, insertion sociale des adultes. Magasin de seconde main et salon de coiffure social. Bibliothèque de rue

Le Courant d’air s’adresse aux personnes les plus précarisées et exclues des quartiers de Bressoux-bas et Droixhe, en particulier celles d’origine belge, qui y sont minoritaires. La soixantaine de familles (150 personnes) en contact avec l’association connaissent bien souvent l’échec et la misère au quotidien et, de ce fait, ne croient plus en un avenir meilleur pour eux-mêmes et pour leurs enfants. L’objectif de l’association est de lutter contre l’exclusion sociale et la pauvreté en rendant confiance aux personnes, en les valorisant, en partant de leurs forces et de leurs compétences.


« C’est vrai, Jérémie, on peut dessiner sur le mur ? Sur tout le mur ? Et ça pourra rester ? Tout le monde verra mon dessin ? » Ce sont là les nombreuses questions que Jérémie, animateur, a pu entendre de la bouche de Mirella et d’autres enfants quand il leur a proposé de dessiner sur ce « grand » mur de quatre à cinq mètres carré ! Les premiers traits de marqueur étaient hésitants, comme si l’acte était interdit, voire incivique… puis après, les enfants voulaient dessiner sur tous les murs de la pièce ! En effet, dans notre rénovation et aménagement de bâtiment récent, depuis 2019, nous avons des locaux dédiés uniquement à la créativité et cette possibilité est donnée aux nombreux petits artistes qui fréquentent « Le Courant d’air ». Cet atelier créatif débuté il y a quelques semaines, rencontre un véritable succès : « à la manière de Monsieur Doodle » (artiste anglais qui dessine et peint dans de nombreux endroits publics tels que des rames de métro. Cf. mrdoodle.com). Mirella et de nombreux enfants ont lâché prise, se sont laissés aller à l’expression et sont fiers de raconter leurs exploits !
(Mirella, animatrice d’enfants des ateliers créatifs)

Le contact avec les personnes du quartier prend différentes formes. Les ateliers créatifs permettent de rompre l’isolement, de donner de la valeur à ce que l’on fait et de remettre le pied à l’étrier. La formation dans la vente et le repassage, dans la boutique de seconde main de l’association, est prétexte à tout un travail d’insertion socio-professionnelle et de citoyenneté. A côté de cela, il y a l’école des devoirs, les activités culturelles et les stages, pour les enfants du quartier ; la bibliothèque de rue ; « La Feuille du Courant d’air », un périodique qui implique parents et enfants. Le salon de coiffure social permet également d’offrir aux bénéficiaires l’occasion d’acquérir plus de « confiance en soi » !


Que ce soit par la créativité ou par n’importe quelle autre activité, toute personne est souvent très fière de partager ses passions et ses connaissances, surtout quand, depuis son enfance, elle s’est souvent sentie « rabaissée » et… méprisée.
Un mardi, récemment, le groupe s’est dirigé sur les hauteurs de Bressoux pour découvrir ce qui anime Evelyne depuis quelques années déjà. Ecoutons-la expliquer et montrer aux autres adultes du « Courant d’air » et aux animateurs comment réussir à se nourrir sainement avec un potager qu’on peut facilement réaliser sur un terrain mis à disposition de la Ville :
« Cultiver des légumes, c’est ma passion ! Depuis plusieurs années, je me charge du potager de la maison médicale mais cette année, j’ai loué un terrain, juste à côté. Pour 20€ par an, mon mari et moi allons manger sainement. Et j’aime partager mes savoirs car je continuerai à aider l’équipe de la MM. Au ‘Courant d’air’, il y a aussi des bacs à potager dans la cour. Myriam m’a demandé si je pouvais accompagner des enfants de l’école de devoirs dans leur projet d’alimentation saine. C’est avec plaisir que j’accepterai cette invitation. Ça fait du bien de se sentir utile et de partager ma passion dans une ambiance si chaleureuse. »
(Evelyne, adulte participant aux activités créatives et à la boutique sociale)

Le Courant d’air organisait ses activités dans deux maisons distinctes. Récemment, l’association a fait l’acquisition de la maison voisine de celle dédiée aux enfants. Leur intention est de regrouper géographiquement les deux pôles d’activités afin de créer plus de synergies et d’augmenter la participation et les liens entre adultes et enfants, entre salarié.e.s, volontaires et bénéficiaires.


« Je me réjouis que l’on soit dans la nouvelle maison, on pourra peindre les murs et décorer comme on veut ! Tu crois qu’on pourra faire de la musique ? »
(Salima, 10 ans)


« On se réjouit d’un tel rassemblement des activités, cela donne un nouveau souffle et de nouveaux liens entre les salarié.e.s, les volontaires et les familles. »
(Marie-Hélène, volontaire)

Le projet soutenu par la campagne d'Avent 2021 :

Défraiement d’animateurs

Appui pour le défraiement d’animateurs artistiques

Je fais un don maintenant

Projets des années précédents

2019

Regroupons nos forces sous un même toit pour des synergies nouvelles !

Concrètement, votre soutien va permettre de percer une ouverture entre les deux maisons voisines, favorisant ainsi le passage entre les deux bâtiments, symbolique des nouvelles synergies à venir de ce regroupement des deux entités.

Notre engagement grâce à votre soutien : 4 250 euros. Merci !

2016

Développer le salon de coiffure

Parce que l’estime et la confiance en soi est nécessaire à une bonne insertion sociale, voire professionnelle, il est important de travailler l’image de soi. Pour ce faire, le Courant d’air veut mettre sur pied un salon de coiffure social et des ateliers ou séances de « bien-être ». Le salon sera accessible durant une partie des heures d’ouverture de la boutique de seconde main. Il sera accessible principalement aux personnes participant ou ayant déjà participé aux activités de l’association. Certaines d’entre elles pourraient même se former à la coiffure. D’autres, venant de l’extérieur, pourraient être envoyées par le CPAS.
Grâce à votre soutien, Le Courant d’air va développer ce salon de coiffure et travailler davantage la valorisation des personnes par le travail sur l’image de soi.

2014

Repasser du linge... et plus !

Dans la boutique de vêtements (de seconde main, à petits prix et en priorité pour les habitants du quartier), il est parfois utile de repasser du linge avant de le mettre à la vente. Il peut aussi être opportun que les clients voient ce travail. Ce service peut faire partie d’un nouvel apprentissage pour les personnes participant aux projets de l’association.

Grâce à votre soutien, Le Courant d’Air va développer cette activité et proposer aux clients du magasin le service repassage afin de faire rentrer de l’argent pour soutenir les activités de l’association.

Voir toutes les associations soutenues cette année :


Le courant d’air

87 Rue du Ponçay
Liège

Contact

LE COURANT D’AIR
Dominique Knott
rue du Ponçay 87
4020 Bressoux
Tél. : 04 342 47 89
Site web : www.lecourantdair.be
Page FB : LE COURANT D’AIR

Lire aussi

SIA

Soziale Integration und Alltagshilfe (Intégration sociale et aide au quotidien)
Organisation et développement des événements d’information et des services de conseil ainsi que des ateliers et des activités de (...)

SMAJ

Service Marchois d’aide aux justiciables

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr