Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Alimentation

Manger sain, trop coûteux pour les étudiants ?

Les mesures de confinement pèse sur tous. Mais elles accentuent les difficultés auxquelles certains devaient déjà faire face.

TéléchargerConsulter

On pense notamment à ces étudiants « en galère ». Pour eux, des voix s’élevaient avant le Covid 19. Elles sont encore plus d’actualité aujourd’hui.

Novembre 2019. L’acte désespéré d’un étudiant français entraîne les médias à parler de la précarité étudiante. Ne pas arriver à joindre les deux bouts : une situation que l’étudiant de 22 ans vivait lui-même, une réalité partagée par d’autres et sur laquelle il voulait alerter. Son acte extrême – s’immoler par le feu – laisse imaginer la détresse que lui et d’autres ont à endurer. Alerter sur l’état de la pauvreté de jeunes aux études n’est pas chose nouvelle. En Fédération Wallonie–Bruxelles, il n’y a pas si longtemps résonnait le slogan : « jeunesse en galère, marre d’être précaires ».

Le manque de moyens n’épargne, en effet, pas un nombre croissant de jeunes gens. Ils éprouvent des difficultés à assumer les frais relatifs aux études, mais aussi pour leur quotidien. Coup d’œil sur une réalité trop souvent méconnue et sur des ébauches de soutien.





Avec le soutien de

Féderation Wallonie-Bruxelles


Lire aussi

Pierre Gillet, aux côtés des pêcheurs-artisans

Rencontre dans le cadre de l’année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanales
19 avril 2022    Solidarité

La Porte verte, cocoon ressourçant pour personnes démunies

Anne-Marie (94 ans) et Henri (89 ans) perçoivent de toutes petites pensions. La crise du Covid-19 a encore détérioré leur situation (...)
3 – 5 juin 2022 Agenda

Week-end Laudato si’

Retrouver la sacralité du monde et s’engager dans la transition

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr