Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Pacte mondial sur les migrations : ferme et humain ?

En décembre 2018, le gouvernement Michel Ier tombait avec la défection de la N-VA. La cause du litige : la signature d’un Pacte mondial sur les migrations. Centrés sur les péripéties d’un « signera, signera pas », il fut peu question de fond. Retour sur ce Pacte, ses atouts, ses limites.

TéléchargerConsulter

Avant de claquer la porte du pouvoir fédéral, la N-VA s’était livrée à une campagne de propagande raciste particulièrement virulente pour marquer son opposition au Pacte sur les migrations. Une démonstration de force qui faisait suite à d’autres marques d’hostilité vis-à-vis des migrants au cours de ses quatre années à la tête du pays.

Cette levée de bouclier suscitée par la signature du Pacte a mis les militants des droits humains dans une position inconfortable. Eux qui dénoncent la grande précarité dans laquelle sont plongés les immigrés en Belgique. Alors que le texte en laisse beaucoup sur leur faim, ils ont dû en souligner les atouts pour atténuer les extravagances xénophobes.

Finalement, le Pacte conforte-t-il la vision « ferme et humaine » de l’ancien Premier ministre ? Ou au contraire, est-il susceptible d’inspirer une politique migratoire et d’accueil d’un autre type en Belgique ? Explorons le sujet.





Tags : Migrants

Lire aussi

24 août 2021    Analyses

Régularisation des sans-papiers : pas une faveur, des droits !

Ce sont des hommes et des femmes, avec leurs parcours, leurs rêves, leurs aspirations, leurs difficultés et leurs doutes. Pourtant, c’est ce qu’ils n’ont pas (...)

CRILUX

Centre Régional d’Intégration de la province de Luxembourg

CINL

Centre des immigrés Namur-Luxembour

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr