Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Un arsenal de mesures sociales encore insuffisant face à la précarité énergétique

La Belgique est la triste championne du monde des prix de l’énergie. Et les choses ne vont pas s’améliorer. Il existe des mécanismes sociaux qui ne sont pas toujours connus des ménages, tel le Fonds chauffage. A l’avenir, la quadrature du cercle consistera à élargir les mesures sociales tout en favorisant une coûteuse transition vers les énergies renouvelables.

La canicule qui a défrayé la chronique pendant l’été 2018 l’a peut-être fait oublier : les tarifs de l’énergie pratiqués en Belgique sont les plus élevés d’Europe . À l’approche de l’hiver, chaque Belge rallume son chauffage. Et les tarifs vont continuer à grimper . Pourtant, pour le cinquième, voire le quart de la population, il s’agit d’un véritable sacrifice matériel que nombre de ménages rechigneront à faire ou même renonceront à faire. On parle de plus en plus à leur sujet de précarité énergétique. Un phénomène social qui s’inscrit dans un momentum tout particulier, à savoir celui où notre planète rencontre une multitude de défis liés à cette problématique : la surcharge démographique, le développement des pays du Sud, le réchauffement climatique, la transition énergétique (et notamment le renoncement au nucléaire) nécessaire, à cause, à la fois, de la fin des énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) et de l’effet de serre généré par leur combustion.

TéléchargerConsulter




Lire aussi

Les bambins futés Asbl

Suivi et encadrement para et périscolaire des enfants

Woman’Do Asbl

Accompagnement post-traumatique de femmes exilées

TCHAI Asbl

Structure pédagogique et psycho-sociale pour les jeunes Roms et Doms

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr