Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
15 février 2022  Actualités

Un weekend au Green Valley

Comme chaque année, les Alteractif·ve·s ont organisé un weekend de formation réservé aux jeunes de 18 à 35 ans.

Ce weekend était centré sur les initiatives citoyennes, les mouvements de résistance et les alternatives positives au Nord comme au Sud. En effet, le monde est en crise : inégalités, changement climatique, guerre et bien d’autres fléaux rythment notre quotidien, c’est pourquoi ce weekend est fait pour les personnes qui s’indignent et qui veulent changer les choses. Ensemble, nous avons pu réfléchir à un autre monde grâce à des échanges, des rencontres, des ateliers et des jeux.

Ce dernier week-end de janvier nous étions une trentaine au rendez-vous dont une bonne moitié de nouvelles têtes ! Le weekend a donc commencé vendredi soir dans une ambiance conviviale, nous avons fait connaissance par le biais de petits jeux et nous avons ensuite partagé un repas tous ensemble. Les activités ont débuté avec le visionnage de petits reportages et une discussion sur la criminalisation des mouvements sociaux. En petits groupes, nous avons pu partager des anecdotes à ce sujet. Il était très intéressant d’écouter ce que les autres personnes ont déjà expérimenté et cela nous a permis de nous rendre compte à quel point certaines de nos histoires pouvaient être à la fois très différentes et très similaires. 

Le lendemain, nous avons entamé la journée avec un jeu appelé « Citymagine ». Il s’agit d’un jeu coopératif qui permet d’imaginer le monde de demain et d’affronter les enjeux auxquels nous faisons face. Cette activité a été très instructive et appréciée de tous car il nous a rappelé l’importance de la communication et de la collaboration. Durant l’après-midi, nous avons eu l’opportunité d’aller visiter la coopérative « Histoire d’un grain ». Cette coopérative a été créée dans le but de fabriquer de la farine panifiable de bonne qualité et bio. Le parcours de cette coopérative est surprenant, c’est pourquoi cette visite a été tellement inspirante. Nous avons pu découvrir avec Vincent, le meunier, de quelle façon la farine est confectionnée et nous avons discuté avec Renaud, l’un des fondateurs, de ses motivations et de ses objectifs pour la coopérative.

En fin d’après-midi, nous nous sommes à nouveau réunis afin de discuter du concept de masculinité. Cette discussion s’est articulée autour de diverses petites activités qui nous ont permis de donner notre ressenti et de partager nos expériences autour de la masculinité. Nous avons également défini les notions de « masculinité hégémonique » ainsi que les autres types de masculinité. Il s’agit d’un sujet très sensible dans la société mais il y a tout de même du changement. Lors de nos discussions, chacun·e a pu s’exprimer sans jugements, l’écoute et le respect étaient au rendez-vous. La journée de samedi s’est terminée par une soirée conviviale et pleine de bonne humeur.

Dimanche matin, nous avons assisté à la conférence gesticulée de Patrick Dessart sur l’économie mutuelle. Patrick Dessart a incarné plusieurs personnages, la conférence était animée de façon très ludique et captivante. L’avènement d’une économie sans monnaie dans un monde capitaliste peut parfois sembler trop ambitieux, mais l’engagement et la volonté de Patrick sont convaincants. Bien sûr, la conférence a suscité de nombreuses réactions. Toutes les questions n’ont pas encore de réponses mais ce sont des points qui doivent être discutés en collectivité afin de pouvoir fonctionner.

Le weekend s’est clôturé avec une activité concernant l’accaparement des Terres à Madagascar. Au cours de cette activité, nous avons pu nous renseigner et poser nos questions sur les zones franches, pourquoi sont-elles instaurées et à qui profitent-elles. Nous avons aussi brièvement parlé de l’agroécologie. Tout au long du séjour, nous avons partagé de délicieux repas du matin au soir. Les produits utilisés étaient un maximum locaux et les repas étaient préparés avec soin, tout le monde s’est régalé.

Ensemble, nous avons vécu une expérience de partage et d’écoute très enrichissante tout au long de ce weekend et nous nous quittons avec un goût de trop peu. Les problématiques abordées étaient tellement complexes qu’il n’était malheureusement pas possible de nous éterniser dessus. Les activités se sont déroulées dans le calme et le respect et nous pouvions nous exprimer sans crainte. Les animations ont toutes mis en valeur l’importance de la collectivité, de la communication et de la détermination. En effet, plus que jamais, nous sommes déterminés à faire changer les choses, même si nous savons que le chemin à parcourir est encore très long





Lire aussi

16 mai 2022

Le CRILUX

Service social essentiel pour les réfugiés et migrants de la province du Luxembourg
9 mai 2022

Changer de modèle d’accueil ?

L’hébergement de personnes réfugiées chez les citoyens est positif et doit être encouragé au-delà de la crise d’urgence.
3 – 5 juin 2022 Agenda

Week-end Laudato si’

Retrouver la sacralité du monde et s’engager dans la transition

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr