Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité

CPVCF

Centre de prévention des violences conjugales et familiales

Vie d’enfants exposés aux violences conjugales

Le centre de prévention des violences conjugales et familiales propose un accompagnement spécialisé à toute personne confrontée à de la violence en privé afin de lui permettre de (re)trouver le respect de soi et de reprendre du pouvoir sur sa vie. Il dispose d’un service ambulatoire avec permanences et une maison d’accueil pour femmes accompagnées ou non d’enfants pour offrir un maximum de sécurité.

Une attention particulière est portée aux enfants de 0 à 18 ans qui sont ou ont été hébergés dans la maison d’accueil, pour la plupart exposés de manière intense aux violences conjugales. En effet, les enfants en subissent des conséquences psychologiques et physiques. La mise sur pied d’activités pacifiques permet aux enfants de passer avant tout de bons moments et d’apprendre de nouvelles choses en allant visiter des expositions, en faisant des journées découvertes ou tout simplement en participant à un groupe de paroles, un camp de vacances ou un atelier créatif. Ces activités les ouvrent au Monde, les sortent de leur quotidien, et leur amènent des valeurs chères à notre société telles que l’ouverture aux autres, le respect de soi et d’autrui, la solidarité.

« Un dimanche, nous sommes allés visiter l’exposition 14-18 au Musée de l’Armée au Cinquantenaire. (…) J’étais content de faire une sortie au musée et j’ai été très impressionné par l’exposition. Cela m’a permis de réfléchir à de nouvelles choses et de me poser des questions. » Grégoire, jeune garçon de 13 ans.

« J’ai accompagné le groupe à l’exposition 14-18 au Musée de l’Armée au Cinquantenaire avec l’idée d’avoir des moments d’échanges informels avec Grégoire. En effet, ce jeune adolescent est très fortement instrumentalisé par son père, qui, via son fils, continue de faire subir des pressions psychologiques à son épouse malgré la séparation physique. Grégoire est poussé par son père à chanter à tue-tête la chanson « Formidable » de Stromae, par laquelle sa mère réentend le dénigrement de son ex-partenaire… Educateur, j’ai profité donc des trajets vers l’exposition pour ouvrir ce sujet avec Grégoire, et échanger avec lui sur l’impact que cette chanson a sur sa maman. Cette sortie a permis de créer du lien et de la confiance entre Grégoire et moi. Grégoire a sincèrement parlé de son ressenti de la situation actuelle et donc de son désir de voir ses parents à nouveau réunis mais aussi de l’impact négatif qu’il faisait vivre à sa mère. Il a pu exprimer son amour pour ses deux parents mais aussi sa difficulté car il a l’impression qu’il doit choisir un camp ou l’autre. Mon sentiment est que j’ai un peu plus gagné sa confiance mais aussi la certitude que j’ai eu l’occasion de faire découvrir un pan de notre histoire qu’il ne connaissait pas… » (Xavier, éducateur)

Action Vivre Ensemble appuiera les activités récréatives proposées aux enfants de couples déchirés par des violences.

Centre de prévention des violences conjugales et familiales

Frédéric Benne
Bld de l’Abattoir, 28
1000 Bruxelles
Tél : 02 539 27 44
Fax : 02 534 49 46
Courriel : bennecpvcf chez gmail.com
Site Internet : cpvcf.org



Contact

Articles en rapport

4 décembre 2017    Echo des associations

J’avais envie qu’on commence l’Avent d’une autre manière

Retour du parcours social Vivre Ensemble à Herve le 29 novembre 2017
27 novembre 2017    Echos des activités

Enfants sans frontières

Dans le travail d’éducation permanente mené par Vivre Ensemble, nous avons l’occasion, de temps à autres, de vivre des moments exceptionnels, d’émotion et de (...)
21 novembre 2017    Agenda

Parcours social

Une petite balade dans la ville de Herve à la rencontre d’associations diverses qui soutiennent les jeunes et personnes précarisées.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr