Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n'utilisons pas de service externe pour l'envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter@vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

Fralex

Clinique Psychiatrique des Frères Alexiens

A la croisée de mondes : une bouffée d’oxygène au coeur de la maladie mantale

Vivre avec une maladie mentale, ce n’est pas simple. Cela peut être source d’exclusion et viser la cohabitation de publics qui s’ignorent même s’ils sont parfois très proches géographiquement, c’est important ! Pour les personnes des environs, pousser la porte de la clinique, c’est rare, très rare. Peu de gens osent franchir le pas. « Venir à la clinique sans y venir pour une visite à un patient, cela demande un pas à franchir ! »

C’est pourquoi que, depuis avril 2011, à la demande de la direction, deux membres du personnel de la Clinique ont mis sur pied un programme d’activités, sous le nom de FRALEX.

« Il s’agit pour nous de permettre des activités en vue de changer les idées, d’offrir du plaisir : au cœur de la maladie mentale, élargir les horizons ! L’an passé, nous avons pu proposer (entre autres) la visite d’une manufacture d’orgues, un concert de harpe, une pièce de théâtre, ... Pour la prochaine saison, nous prévoyons des spectacles (magie, clown), une balade contée, un concert choral, un cinéma, une excursion… Selon les activités proposées, nous pouvons mobiliser jusqu’à 100 personnes, provenant à la fois de la clinique, du village d’Henri-Chapelle et de sa région. »

Ces activités veulent favoriser les contacts entre tous, mais, et peut-être surtout, changer l’image négative de la psychiatrie, la démystifier… « Ceux qui sont là ne sont pas « des fous ». Il est important de sortir des clichés et du quotidien. » Elles veulent assurer (ou du moins favoriser) un lien entre les patients et le monde extérieur, et vice-versa. Pour les patients, il s’agit de sortir du seul cadre thérapeutique par l’approche de la personne prise dans la totalité de son être. Il est important d’accorder du temps au relationnel non seulement, d’ailleurs, avec les patients, mais aussi avec les parents, le personnel, l’extérieur. C’est un aspect du travail qui se situe au niveau du bien-être total des patients.

Il faut noter que la pauvreté est très présente dans ce milieu, qu’elle soit à l’origine des maux ou qu’elle soit la conséquence d’un problème de parcours personnel qui fait tomber en extrême précarité : « On peut tomber dans la maladie psychiatrique à cause de la pauvreté qui fragilise ou tomber en pauvreté, être appauvri et précarisé parce qu’on est tombé malade ! ». Les activités FRALEX sont une occasion d’une ouverture culturelle pour tous, notamment les patients ayant peu de ressources financières « Débourser même une somme de 5€, c’est impossible pour une bonne part des patients ! »
Notons enfin que « l’exclusion liée à l’âge est une réalité. Que l’exclusion liée à la maladie mentale en est une autre. Mais si vous êtes âgé et malade, l’exclusion est accentuée… »

À l’issue du concert de harpe organisé l’an dernier à la clinique, un patient témoigne : « Vous devriez faire cela plus souvent. Le temps d’un après-midi, je n’ai plus pensé à ma maladie ! ». Alors qu’un volontaire souligne quant à lui : « Le silence obtenu durant ce concert et l’écoute attentive d’un témoignage en disent long sur l’ouverture (des patients) à des horizons peu courants dans le quotidien de la maladie ». En peu de mots, l’essentiel est dit. Deux mondes se sont rencontrés, une bouffée d’air bienvenue, en somme…

Jusqu’à présent, les activités ont été possibles grâce à un don privé, presque épuisé. Concrètement, votre soutien permettra simplement d’assurer la poursuite de nos activités, voire d’en assurer la pérennité.

Fralex

Melinda Alvarez et Céline Doutrepont
Clinique Psychiatrique des Frères Alexiens
Rue du château de Ruyff, 68
4841 HENRI-CHAPELLE
Tél : 087 59 32 11
Courriel : pastorale chez fralex.be

Je fais un don maintenant

Province : Liège
Année : 2013

Contact

Articles en rapport

LA MAISON-RESSOURCES

Un lieu au service d’un présent et d’un futur solidaires !
La Maison-Ressources, c’est tout d’abord l’histoire d’un couple engagé depuis de nombreuses années dans l’éducation permanente et qui décide de trouver un lieu (...)

LA MAISON D’ÉMERAUDE

Apprendre à apprendre

La Maison d’Émeraude accueille des enfants, des adolescents et des jeunes adultes présentant des retards dans l’apprentissage ainsi que des handicaps physique (...)

Kornfeld

Faire du bien pour se faire du bien

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen