Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

LES DETOURN’ELLES

Partager les savoir-faire, récupérer et repenser l’économie de consommat ion.

Le projet des Détourn’Ell es est né dans un milieu rural où l’isolement est parfois très présent, en particulier chez les femmes. Existant depuis deux ans maintenant, ce groupe d’une dizaine de femmes se réunit une fois par semaine pour partager un moment convivial et créatif.

Notre monde aujourd’hui pousse de plus en plus à la consommation, mais tout le monde ne peut pas participer à ce soi-disant besoin d’avoir toujours plus. Dans ce contexte, l’ACRF a voulu repenser le rapport à l’économie et à la consommation. C’est ainsi que sont nées les Détourn’Ell es.

A travers un partage des connaissances, la découverte de la réutilisation d’anciennes matières pour en créer de nouvelles et une réflexion par rapport au système de l’économie, les femmes se sont mises à créer des sacs, des vêtements, des bijoux à partir de tissus et de matières récupérées à droite à gauche.

C’est devenu maintenant une habitude ! Le mardi après-midi, une classe de l’ancienne école de Louette Saint Denis est occupée par une dizaine de femmes entre 30 et 60 ans, qui cousent, papotent et partagent leur savoir-faire dans une atmosphère de respect de chacune.

Quelquefois par an, quand l’occasion se présente, les femmes participent à des marchés ou événements où elles vendent leurs créations. Le groupe des Détourn’Ell es commence à être connu à Gedinne, où se passe l’atelier. Mais les femmes qui y participent viennent de loin, même de Beauraing. Depuis que Mireille vient, elle s’est réellement épanouie – elle qui ne parlait plus à personne et ne sortait presque plus de chez elle. Ce genre d’atelier de récupération a donné envie aux femmes de se former davantage et même de pouvoir parler de leur histoire. Elles souhaitent par exemple découvrir l’expression théâtrale pour partager avec d’autres ce qu’elles ont envie de dire sur l’économie autrement.

Concrètement, votre appui permettra aux Détourn’Ell es d’investir dans de nouvelles machines à coudre. Ce soutien est précieux également pour payer les déplacements qui permettent aux femmes de se rendre à l’atelier en covoiturage.

Véronique Delgleize
Rue de Marche, 6
6987 Rendeux
Tél. : 061 58 88 79
Courriel : veroniquedelgleize chez hotmail.com

Je fais un don maintenant

Province : Namur
Année : 2010

Contact

Lire aussi

Analyses    Lutte contre la pauvreté et intersectionnalité (II)

Vers la convergence des luttes

Diviser pour mieux régner, dit une célèbre maxime. Face à cette logique, le concept d’intersectionnalité propose de tracer des traits d’union entre les (...)
Analyses    Lutte contre la pauvreté et intersectionnalité (I)

Des lunettes pour mieux percevoir la diversité

Qu’y a-t-il de commun entre une mère célibataire, une migrante, une travailleuse sans emploi et une victime de violences conjugales (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr