Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Le P’tit Maga

Une épicerie sociale à Braine l’Alleud

JPEG - 385.9 ko

En 2007, l’équipe sociale de Braine l’Alleud envisage un projet un peu fou… ouvrir une épicerie sociale où les personnes démunies peuvent venir s’approvisionner en produits alimentaires et d’hygiène à moindre coût, tout en gérant mieux leur budget. Après avoir trouvé un local, composé une équipe de bénévoles, organisé une récolte de vivres et noué des contacts, le P’tit Maga a ouvert ses portes.

Avec le temps, la permanence du jeudi matin est devenue un lieu d’accueil convivial où il fait bon se retrouver autour d’une tasse de café et d’un petit déjeuner offert par quelques boulangeries de Braine l’Alleud et deux grandes surfaces. C’est un lieu d’écoute, d’échanges, de soutien, d’encouragements…

« Au Ptit Maga, on se serre les coudes, on prend un café, on rit parfois et il arrive même qu’on chante en groupe. Grâce à cela, on tient le coup pour traverser des périodes difficiles de la vie. Sinon on se retrouve comme un petit agneau tout seul au milieu des champs. Quand on vient ici, on ne sent pas abandonné. » (Arlette)

Depuis son ouverture, plus de deux cent familles ont poussé la porte du P’tit Maga qui est accessible à toute personne ayant fait une démarche auprès du CPAS de Braine-l’Alleud, auprès de la Saint Vincent de Paul, auprès d’une assistante sociale de la commune ou tout simplement via une connaissance et le « bouche à oreille ». Une quinzaine de bénévoles participent à l’organisation de l’épicerie et à l’accueil des personnes.

« Je suis bénévole au P’tit Maga depuis quelques années et j’y ’ai découvert la misère si bien cachée dans ma jolie ville bourgeoise. J’ai découvert tout le travail des bénévoles pour aider les personnes dans le besoin : faire les courses, les monter au local, mettre les prix, les ranger dans les armoires et tout ça dans la bonne humeur. La fréquentation du P’tit Maga m’aide à relativiser, à oublier mes "’petites misères", à faire un effort pour aller vers l’autre. » (Jacqueline, bénévole)

De plus, une consultation par un podologue est également mise sur pied, et des séances d’informations sur des sujets divers sont organisées (rôle du CPAS, médiation de dettes, la pauvreté nuit à la santé…). Une mini-bibliothèque permet un prêt de livres. Pour l’équipe du P’tit Maga, aider concrètement les familles dans le besoin, c’est remettre la solidarité au centre de la société.

Je fais un don maintenant

Projets

2017

Un local plus spacieux

Concrètement, votre soutien permettra au P’tit Maga de pérenniser ses activités et ce, dans un local plus spacieux. En effet, l’accroissement des demandes de familles en difficulté pour se nourrir a nécessité un déménagement en 2016. Soutenir le P’tit Maga, c’est également permettre à des personnes de sortir de leur isolement en leur offrant un lieu d’accueil agréable et chaleureux.

2015

Faire face à l’accroissement des demandes

Par votre soutien à Action Vivre Ensemble, vous permettrez au P’tit Maga de faire face à l’accroissement de demandes de familles en difficulté pour se nourrir et de continuer à offrir le même service. C’est également permettre à ces personnes de sortir de leur isolement.



Contact

Le P’tit Maga

Madame Matagne
Chaussée d’Alsemberg 95 – 1420 Braine l’Alleud
Tél : 02 384 30 98 - 0476 54 03 69
Courriel : ptitmagabraine chez gmail.com
Site web : www.ptitmagabraine.be

Lire aussi

9 avril 2020    Analyses    Alimentation

Manger sain, trop coûteux pour les étudiants ?

Les mesures de confinement pèse sur tous. Mais elles accentuent les difficultés auxquelles certains devaient déjà faire face.
30 mars 2020    Analyses

Le ballon rond pour se reconstruire

Alors que les terrains de foot ne sont plus foulés, ni par les joueurs, ni par les supporters, nous vous proposons d’en profiter pour regarder le ballon rond (...)
30 mars 2020    Analyses    Associations

Le défi de la solidarité en période d’isolement

Quand les associations ferment leurs portes...

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr