Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

Société

Médias et pauvreté : pour le meilleur et pour le pire ?

La grande presse écrite et audiovisuelle quotidienne agit comme un filtre de la réalité : pour celui qui s’en contente, ce dont ils ne parlent pas n’existe pas. On peut donc en attendre, a fortiori quand ils sont de service public ou se disent de référence, une information qui aille au-delà des simplifications caricaturales et du sensationnalisme. Qu’en est-il de la pauvreté et des personnes qui la vivent ? Les médias sont-ils dans ce domaine la meilleure ou la pire des choses ?

À l’ère de la pensée unique néolibérale, la pauvreté nous est rarement présentée

Médias et pauvreté : lire l’analyse
TéléchargerConsulter

comme un scandale ou une injustice : les médias, majoritairement porte-voix fidèles de cette pensée, la présentent comme un parcours personnel, une triste réalité, certes, mais inévitable. Ils se cantonnent le plus souvent à quelques faits, quelques portraits, sans aller plus loin dans l’analyse des causes profondes de la pauvreté et sans en montrer toutes les dimensions. Surtout, ils montrent la pauvreté dans ses formes extrêmes, comme le sans-abrisme ou la mendicité ; beaucoup moins la pauvreté ordinaire, invisible. Les personnes filmées ou interrogées sont des victimes – de la fatalité, du froid… -, jamais des acteurs/tices de leur vie ou des battant-e-s.

En expliquant que la pauvreté est un problème collectif, social, avant d’être individuel, et en démontant des clichés qu’ils ont plutôt tendance à conforter, les médias pourraient jouer un rôle positif dans la lutte contre la pauvreté.





Articles en rapport

6 mars 2019

Le RWLP veut une stratégie d’éradication et non plus de gestion de la pauvreté

Le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP), dont Vivre Ensemble est membre fondateur, a établi son programme politique dans la perspective des (...)
6 février 2019    Echos des activités

"Combat de Pauvres" à Dison

Petit retour et nouveaux rdv
4 février 2019

Chez Amon Nos Hôtes, aider les autres pour s’aider soi-même

A Liège, Amon Nos Hôtes accueille chaque soir une cinquantaine de personnes pour un rendez-vous convivial avant l’ouverture des abris de nuit. Particularité : (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen