logo Entraide et Fraternité

Service d’Entraide Familiale

SEF

Un chez soi temporaire pour rebondir et se construire

Au SEF, la porte est toujours ouverte pour toute personne en difficulté, sans abri ou en rupture de famille et d’amis.

LE SERVICE D’ENTRAIDE FAMILIALE (le SEF pour les Hutois) est un service social qui héberge des personnes sans abri et les accompagne dans leur réflexion sur leur vie, sur ce qui les a amenées au point de rupture. Il les aide à rebondir, à bâtir un projet d’avenir. Au SEF, la porte est toujours ouverte pour toute personne en difficulté, sans abri ou en rupture de famille et d’amis.

Fondé en 1938 par le Père Dominique Pire, il s’agit d’une ouverture à tous par-delà les différences sociales (très marquées à l’époque), religieuses et politiques. Le Père Pire met aussi l’accent sur le rôle éducatif réciproque : aidés et aidants ont quelque chose à apprendre les uns des autres.

Avec la crise du logement naît un nouveau groupe social : les "sans-abri". Trouver un lieu où se loger, telle est la demande adressée le plus souvent au SEF. Trouver un toit, un repas, des vêtements, des meubles, un peu d’argent, du tabac,... La demande première est matérielle mais, très vite, on se rend compte qu’elle recouvre d’autres manques dont le plus cruel est la famille inexistante.

C’est pourquoi, en 1981, le SEF prend la décision d’ouvrir une première maison d’accueil dans les locaux où le Père Pire avait établi son quartier général : une maison de type familial, d’une capacité d’accueil de huit personnes. En 1992, une deuxième maison d’accueil est créée, comptant aujourd’hui huit chambres. Depuis septembre 2001, trois logements supervisés pour des familles sont gérés par le SEF, en partenariat avec l’asbl "Les Amis de Notre-Dame de La Sarte".

Le SEF coordonne également trois magasins de seconde main et un dépôt-meubles bien utiles.

Enfin, des permanences sociales quotidiennes sont accessibles à des personnes extérieures aux maisons d’accueil. C’est là que s’accomplit toute une part du travail social qui s’avère parfois préventif dans la mesure où il permet d’éviter l’hébergement d’urgence.

L’urgence est un mot qui résonne souvent aux oreilles de l’équipe qui y est confrontée journellement. Les personnes arrivent au SEF quand elles ont perdu leur logement ou sont sur le point de le perdre. Et que dire de leur projet de vie... ? On arrive en maison d’accueil en pleine crise. L’alcool, la drogue, la dépression, la prison, la prison, etc. n’ont rien apporté comme solution. La conséquence la plus grave est la crise d’identité. Le travail de rencontre et d’accompagnement de l’équipe prend alors toute sa dimension, au travers de gestes quotidiens, de paroles écoutées et partagées, pour aider chacun à trouver, au-delà d’une solution de logement, son projet de vie.

Le temps passé au SEF doit être mis à profit pour régler les questions administratives, repenser sa façon de vivre avec les autres et préparer son départ. Afin, si possible, de ne pas revenir...

Concrètement, le Service d’Entraide Familiale compte sur votre soutien pour continuer à meubler les quinze chambres de ces deux maisons. Grâce à vous, les bénéficiaires de l’association vont construire eux-mêmes des garde-robes très robustes grâce aux connaissances d’un des animateurs qui est également menuisier.

Service d’Entraide Familiale

Françoise Milet
Rue du Marché 35
4500 HUY
Tél : 085 21 57 52 / Fax : 085 25 00 93
Courriel : sefhuy35 chez hotmail.com
Site Internet : www.sefhuy.jimdo.com



Province : Liège
Année : 2013

Contact

Articles en rapport

2 octobre 2017    Toutes les associations

RéBBus

Le réseau des BébéBus
25 septembre 2017    Toutes les associations

JAZ

Jugendanimationszentrum
Danser pour un meilleur vivre ensemble
25 septembre 2017    Toutes les associations

Banalbois

Banalbois - une maison d’accueil

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr