logo Entraide et Fraternité

SERVICE D’INSERTION SOCIALE HOUYET

Intégration et changement de regard

Le but du SERVICE D’INSERTION SOCIALE est d’accompagner les bénéficiaires du CPAS d’Houyet, entre autres des jeunes isolés socialement et culturellement, à travers des projets d’insertion qui les mènent vers une formation qualifiante ou vers l’emploi.

Mais l’insertion, c’est plus que le fait de trouver un emploi : c’est également un épanouissement social et culturel.
Pour permettre une insertion sociale et professionnelle, la première étape est bien souvent la nécessité de récupérer l’estime de soi et de croire qu’on a des compétences à développer. C’est ainsi qu’est né le projet de jardins partagés qui fonctionne depuis un an avec une dizaine de personnes bénéficiaires du CPAsd’houyet.

« Via le service d’insertion socioprofessionnelle et les différents contacts que j’ai avec les plus jeunes, je m’aperçois qu’il est difficile de leur demander de rechercher un emploi et de stabiliser leur situation quand, d’emblée, ils manquent cruellement d’estime d’eux-mêmes. L’insertion est un domaine très vaste. »
(Ludovic François, assistant social).

Les travailleurs sociaux privilégient des projets en groupe, où le relationnel fait partie intégrante du projet.

Se réinsérer, cela passe donc aussi par le fait de retrouver un cadre, d’avoir des responsabilités, d’être en lien avec d’autres et de se dépasser pour croire à nouveau en soi et en ses capacités. A partir de là, le chemin peut continuer et les jeunes peuvent à nouveau se lancer dans la recherche d’un boulot et commencer une autre étape de leur vie.

« Au delà du travail de culture et de récolte, il y a tellement plus : il est question de convivialité, de projet commun, de ponctualité, de respect, d’aide à l’autre, de participation mais aussi de surmonter ses difficultés, de donner son temps, de partager… C’est donc un réel projet de réinsertion sociale et de citoyenneté »
(Dominique, assistante sociale).

Suite au succès de ce premier projet qui se poursuit dans le village et a même fait des petits à hastière et à Beauraing, les jeunes ont montré leur intérêt pour une formation en montage de film. C’est ainsi qu’est né un second projet de formation en « montage vidéo et manipulation de caméra ». Cette formation est assurée par l’espace citoyen de la commune, à destination d’une dizaine de jeunes entre 18 et 25 ans. Après cette formation accélérée, les nouveaux réalisateurs pourront filmer pendant un an tous les aspects culturels et sociaux des entités de houyet. A la fin du projet, leur travail sera projeté sur grand écran pour tous les habitants de la commune.

« Au travers de ce projet, c’est donc toute une population communale qui sera concernée. De nouveaux liens se créeront par la présence des jeunes aux différentes manifestations, que ce soit des fêtes locales, des manifestations culturelles ou autres. Et cela permettra aussi, comme c’est déjà le cas avec le jardin collectif, que la population porte un autre regard sur les jeunes et leur renvoient une image positive. »
(Ludovic François, assistant social)

Les travailleurs sociaux ont vu une différence positive dans le suivi quotidien des jeunes lorsque ceux-ci sont membres d’un projet qui les mobilise.

Concrètement, votre soutien permettra d’acheter le matériel nécessaire à la formation : une caméra, un pied de caméra, un micro et une carte mémoire.

Ludovic François
Rue Grande 62
5560 Houyet
Tel : 082 666 880
Courriel : ludovic.francois chez publilink.be



Province : Namur
Année : 2012

Contact

Articles en rapport

2 octobre 2017    Toutes les associations

RéBBus

Le réseau des BébéBus
2 octobre 2017    Toutes les associations

Maison Médicale « La Bruyère »

Le bien-être à travers l’image
2 octobre 2017    Toutes les associations

Le Légumier de Bebrona

La serre communautaire du Légumier de Bebrona

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr