Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Aide aux Personnes Déplacées

Si profondes que soient nos différences...


« Dans mon village, au Soudan, il n’y avait pas d’école, la plus proche était à 30 kms de chez moi. En plus, je devais travailler : garder les troupeaux de moutons et de vaches, m’occuper de nos plantations. J’ai quitté mon pays en 2014, j’avais 31 ans. Je suis arrivé en Belgique en 2016. J’ai commencé à étudier le français dans le centre d’accueil pendant 5-6 mois, avant de m’inscrire à l’« Aide aux Personnes Déplacées ». Grâce au français, tout a changé pour moi ! Je n’avais jamais écrit avant, je ne savais même pas écrire mon prénom…. J’attends la rentrée avec impatience, parce que je suis inscrit à une formation en français et en informatique, et j’espère que je pourrai trouver du travail le plus vite possible »
Ali, 35 ans.


« Je travaille en tant que formatrice Français Langue Etrangère à l’Aide aux Personnes Déplacée, dans le cadre du parcours d’intégration des primo-arrivants. Les formations s’adressent à un public composé d’hommes et de femmes adultes de toutes origines dont la plupart sont présents en Belgique depuis moins de trois ans. Les cours leur permettent de se familiariser avec la langue et de mieux comprendre la société dans laquelle ils évoluent, d’apprendre à dompter les difficultés qui se présentent à eux et à pouvoir faire face, de façon autonome, aux situations diverses et variées de leur quotidien. L’objectif est que nos apprenants puissent retrouver ce à quoi ils aspirent le plus, c’est-à-dire une vie normale, la plus normale possible : avoir un logement correct, suivre la scolarité de leurs enfants, travailler, etc. »
Aline Niessen, formatrice.

L’association a été fondée en 1949 par Dominique Pire pour venir en aide aux réfugiés des pays de l’Est, déracinés par la seconde guerre mondiale. Il avait secoué les consciences en ramenant au grand jour les oubliés de l’Histoire. Il a reçu, en 1958, le Prix Nobel de la Paix. Depuis, au gré de l’évolution géopolitique mondiale – coup d’état au Chili, génocide au Rwanda, guerre civile en Syrie... – l’Aide aux Personnes Déplacées reste fidèle aux valeurs de son fondateur  : elle continue de soutenir les migrants en les aidant à faire entendre leur voix, à assurer le respect de leurs droits. Elle met à leur disposition les outils nécessaires à une intégration digne et harmonieuse, leur permettant ainsi de contribuer à la vie économique et sociale de leur pays d’accueil.

Projets

2019

Renforcer le service administratif

Concrètement, votre soutien permettra de renforcer le service administratif, soumis à des exigences accrues (comptabilité, lois sur les sociétés…) qui est basé à Liège, mais qui gère l’ensemble des 4 sites (Liège, Namur, Braine-le-Comte et Mons).

Notre engagement grâce à votre solidarité : 3 200 euros. Merci !



Province : Liège
Année : 2019
voir themes : Migrants

Contact

AIDE AUX PERSONNES DEPLACEES
Lelita Pineiro Perez
Rue Jean d’Outremeuse, 93/1
4020 LIÈGE
Tél : 04 342 06 02
Fax : 04 340 00 90
Courriel : administration chez apdasbl.be
Site web : www.aideauxpersonnesdeplacees.be

Lire aussi

11 octobre 2021    Analyse

Pas une faveur, des droits !

Régularisation des personnes sans papiers
27 septembre 2021 • 16h00    Agenda    Conférence

Dérèglement climatique et urgence sociale : Jean-Pascal van Ypersele à Verviers

En collaboration avec l’asbl "De bouche à Oreille", Action Vivre Ensemble vous invite à une conférence du climatologue Jean-Pascal van Ypersele le lundi 27 (...)
24 août 2021    Analyses

Régularisation des sans-papiers : pas une faveur, des droits !

Ce sont des hommes et des femmes, avec leurs parcours, leurs rêves, leurs aspirations, leurs difficultés et leurs doutes. Pourtant, c’est ce qu’ils n’ont pas (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr