2019 Région Bruxelles-Capitale Mis à jour le 06 Août. 2019

Agence Alter

Accompagnement Citoyenneté Précarité Santé mentale
Contact: Marie-Eve Merckx
Téléphone: 025418520
E-mail: mmx@alter.be
Bruxelles, Belgique

Agence de publications sociales participatives qui donne la parole aux plus défavorisés.

Fondée en 1995, cette agence met en évidence les situations d’exclusion de citoyens. Avec ses 12 journalistes, l’agence publie une revue mensuelle qui a pour vocation de décrypter l’actualité sociale en Belgique. Elle développe aussi son expertise en matière d’animation de débats publics, de soutien à l’innovation sociale, d’analyses et d’aides à la décision. Depuis 2014, des expériences de journalisme participatif sont publiées avec des personnes fragilisées sur le plan social.


« Humainement, les participants nous ont apporté une touche d’humanité qui donne un espoir bien nécessaire quand on lit les journaux aujourd’hui. Les participants du groupe journal nous ont raconté des histoires poignantes sur leurs parcours de vie. Ils nous ont aussi parlé des gestes de solidarité qui les ont parfois aidés à tenir ».

Un membre de l’équipe des volontaires.


« Voir des personnes de l’extérieur, c’est comme un moment d’évasion. On est avec des personnes qui pensent différemment. Les ateliers organisés nous permettent d’extérioriser certaines choses, d’expliquer nos problèmes, de recevoir des réponses à certaines questions, d’être entendus. Dès le début des ateliers, personne ne nous a regardé de travers ou pris de haut. Ici, dans les ateliers avec l’Alter Médialab, on se sent respecté comme une personne et en retour, on respecte les personnes. Peut-être que, grâce à ces ateliers (publication, émission radio), on pourra un peu faire changer les choses ! ».

Un détenu de prison
Projet soutenu par la campagne d'Avent 2019
Alter Médialab Assuétudes
Votre soutien doit permettre de développer, avec l’asbl Dune, un nouvel atelier : l’Alter Médialab Assuétudes. Il s’agit de réaliser une expérience de journalisme participatif avec des usagers de drogues en situation de précarité. Les ateliers aboutiront à la réalisation d’une publication et d’une émission radio qui permettront à cette population précarisée de se sentir mieux comprise dans ce qu’elles vivent.