Inscription à l'infolettre

  • Vivre Ensemble utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations de notre association.
    Nous n’utilisons pas de service externe pour l’envoi de notre infolettre, vos données ne seront pas transmises à des tiers.

    Vous pouvez résilier votre inscription à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription présent dans toutes nos infolettres ou en nous contactant à newsletter chez vivre-ensemble.be. Nous traiterons vos informations avec respect.
    Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez lire nos conditions d’utilisation du site Internet.

    En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

logo Entraide et Fraternité

Société

Médias : la crise des réfugiés sous la loupe

Depuis plus d’un an, la « crise des réfugiés » s’enlise. Comment les médias de masse gèrent-ils le flux d’informations à ce sujet ? Quelle responsabilité ont-ils dans la formation de l’opinion publique ?

Extrait :

Télécharger l’analyse

TéléchargerConsulter

Dans leur quête désespérée d’audimat ou de lectorat, les grands médias usent et abusent de slogans, de phrases-chocs et d’images fortes. La « crise des réfugiés » leur fournit tous les éléments pour faire fonctionner la machine à sensation : histoires poignantes, portraits expressifs, dramaturgie et (quand même aussi) enjeux de société à analyser.

Pourtant, on constate un gouffre béant dans le traitement des différents drames humains. Lorsque des attentats sont survenus à Bruxelles, massacrant de manière vile et lâche 32 victimes innocentes , les journaux y ont consacré un nombre substantiel de pages spéciales les jours suivants. Quand un nombre à peu près équivalent de migrants – tout aussi innocents – périt en mer Méditerranée, et ce de manière récurrente, cela fait à peine l’objet de brèves ou d’articles isolés. Le facteur de proximité joue indéniablement, et on le comprend. Mais combien de victimes faut-il pour rééquilibrer l’attention médiatique accordée à ces morts atroces ? Exception faite de deux drames survenus au large de l’île de Lampedusa (en 2013 et 2015) et du cas tristement célèbre du petit Aylan, l’information à ce sujet se noie dans une banalisation sans nom. Restent les chiffres, glacials comme les flots : entre 2000 et 2015, plus de 22 000 personnes ont perdu la vie en tentant de gagner l’Europe.
(...)
Souvent, dans les grands médias, les migrants sont réduits à l’état passif : ils deviennent, au pire, un danger dont il faut se méfier ; au mieux, des victimes suscitant la pitié… Dans un cas comme dans l’autre, l’approche paraît pour le moins réductrice.





Tags : Migrants Médias

Articles en rapport

31 janvier 2019 • 09h00 –16h30 Agenda    Formation

Des murs ou des ponts ?

La « crise des migrants » a fait la une des journaux. Qu’elles nous touchent de près ou loin, les questions d’accueil et d’intégration nous interpellent tous et (...)
7 novembre 2018    Pétition

Initiative Citoyenne Européenne pour une Europe accueillante

Nos valeurs sont menacées : demandons une Europe accueillante !
30 octobre 2018    Analyses    Migrants et société

L’Italie : laboratoire de l’Europe

Cet été, l’Italie a été le théâtre de nombreux actes à caractère raciste. Alors que le discours et les mesures anti-migrants se durcissent, portons notre regard au (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Entraide et Fraternité - Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
logo Education - Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Miteinander Teilen