Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Tabane

Combattre la souffrance psychique des migrants

Accueillir et offrir des soins de santé mentale à des personnes d’origine étrangère en grande souffrance psychique. Environ 300 à 350 personnes sont aidées, hommes, femmes et enfants. Consultations thérapeutiques et sociales, activités collectives...


Je m’appelle Layla. Je viens à Tabane depuis longtemps. Au début, je n’osais pas parler. Petit à petit, avec la psychologue et avec les personnes qui viennent dans les activités collectives, j’ai appris beaucoup de choses, j’ai appris à prendre la parole. Avant, je n’osais pas téléphoner. Je demandais tout le temps à l’assistante sociale de le faire pour moi. Maintenant, c’est encore parfois difficile mais j’ose le faire beaucoup plus. Avec Monique, on a aussi fait beaucoup de sorties. On est allé au théâtre, on est allé visiter des musées. Souvent mes amies s’étonnent quand je leur dis que je connais bien ça ou que je connais bien ça, et c’est à cause de Tabane.

Layla, bénéficiaire


Les personnes qui fréquentent l’association ont souvent vécu des situations très dures de violences intentionnelles (persécutions, guerres, tortures, etc). Il peut s’agir de demandeurs d’asile, de personnes sans papiers, de réfugiés reconnus, de migrants par regroupement familial mais aussi d’étudiants étrangers, d’enfants adoptés, de couples mixtes, etc.


Je suis bénévole à Tabane un jour par semaine. L’accueil de la personne est au centre du dispositif. A son arrivée dans le service pour rencontrer l’assistante sociale ou la psychologue, je propose à la personne un café ou un thé et on parle un peu. A la fin de sa consultation, la personne repasse au rez-de-chaussée, participe à un jeu, passe au jardin, se détend, parle de ses projets…
La plupart viennent régulièrement et considèrent que Tabane est un peu leur famille. De grands projets comme une journée à la mer ou un projet avec d’autres associations comme « Drôles d’oizos » aident au développement de bonnes relations entre les personnes, permettent aussi de créer des liens, de reprendre confiance, de s’épanouir et de suivre un chemin vers l’autonomie.
Les thérapies, les rencontres individuelles et collectives renforcent la confiance des personnes. Chacun reçoit et chacun donne, qu’il soit bénéficiaire ou bénévole.

Monique, bénévole


« TABANE » est le nom d’un guérisseur traditionnel établi à Saint-Louis au Sénégal, décédé aujourd’hui. Ceux qui l’ont rencontré ont reconnu son intelligence, sa profonde humanité et la rigueur de sa pratique.

L’activité principale de l’association est de proposer des consultations psychothérapeutiques, des activités sociothérapeutiques et des séances de groupes ethnopsychiatriques (c’est-à-dire, groupe de discussion autour du problème d’une famille ou d’un groupe de personnes, avec plusieurs thérapeutes qualifiés et différents par leurs formations et leurs origines culturelles). L’asbl donne aussi des formations aux professionnels du secteur psycho-médico-social.

L’équipe comprend 4 psychologues, une assistante sociale, un ergothérapeute, une anthropologue, un agent d’accueil, une secrétaire et un coordinateur. TABANE collabore étroitement avec le Club André Baillon, service de santé mentale qui dispose d’une équipe spécifique pour mener une action auprès des personnes migrantes.

En 2018, TABANE a accueilli et suivi 321 personnes de 42 nationalités différentes. Les principaux pays d’origine sont la Syrie, l’Afghanistan, l’Irak, la Guinée, la Palestine ... La majorité des consultations se déroulent avec interprètes. Ceci est fondamental dans l’approche de l’association puisque non seulement les interprètes facilitent la communication mais, en plus, ils jouent un rôle important de “médiateur culturel” puisque, souvent, ils connaissent la culture des patients.


Je travaille à Tabane comme animateur de l’espace collectif.
Dans ce cadre, je suis amené à être en lien étroit avec nos patients et à accepter l’affection qui découle de notre pratique et de nos rencontres.
La plupart du temps, les bénéficiaires m’appellent « Monsieur Davy », et je sens dans cette façon de m’appeler une forme d’affection et de respect.
Avec certaines dames africaines plus âgées, je me dois de les appeler « Maman » (marque de respect culturel) et elles de me répondre « Mon Fils » avec toutes les marques d’affection et de générosité qui accompagnent notre relation.
« Comment allez-vous Maman aujourd’hui ? »
« Hooo mon fils… Merci de te préoccuper de ta Maman… Ta maman ne va pas bien … Je suis attaquée dans le dos et ça me fait souffrir… » (Maman Pauline).
« Que Dieu te bénisse mon cher Fils… Qu’il te protège toi et tous ceux de Tabane………… » (Maman Jacqueline) Maman Jacqueline ne tarit pas de remerciements et de références à la bienveillance divine qui lui a donné un autre fils (moi) et une famille, Tabane …
(Davy, travailleur)

Davy, travailleur


Le projet soutenu par la campagne d'Avent 2022 :

Appui global

Appui global pour l’association.

Je fais un don maintenant

Projets des années précédents

2015

Appui au travail quotidien de l’association

Concrètement, votre soutien permettra à Tabane de poursuivre son travail de reconstruction psycho-sociale avec des enfants, des adolescents et des adultes venus d’ailleurs, et de les aider à trouver leur place dans notre société, malgré la réduction des subsides dont bénéficie cette association.

2012

Permettre la pérennité des activités

Cette année, TABANE est confrontée à de nouveaux défis. Son psychiatre fondateur met fin à ses nombreuses années de service.
L’association doit donc trouver un ou des nouveaux psychiatres prêts à donner un peu de leur temps. Les nouveaux locaux de l’association coûtent un peu plus chers. Enfin, les soutiens financiers permettant de payer les interprétes diminuent. TABANE offre un service nécessaire mais rare en province de Liège. Avec votre soutien, l’équipe de TABANE pourra continuer sa mission dans les meilleures conditions



Tabane

510 Rue Saint-Léonard
Liège

Contact

Luc Snoeck
Téléphone : 04 228 14 40
E-mail : tabane@tabane.be

Lire aussi

8 décembre 2022 • 14h00 –18h00 Agenda

Parcours Citoyen

Faim de Justice Sociale

Coquelicot/Cinex

Un local ouvert à tous dans le quartier St Nicolas
24 novembre 2022

Social food truck

ADRA, un food truck veggie pour une alimentation de qualité

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr