Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Aide alimentaire : passer de la gestion au droit

Un remaniement de l’aide européenne aux démunis est en cours. Il inquiète fortement les banques alimentaires belges, dépendantes de cet apport ; alors que les besoins explosent.

TéléchargerConsulter

En Belgique, des milliers de personnes ont recours à une aide pour satisfaire le besoin élémentaire de s’alimenter. En 2018, les Banques alimentaires ont distribué de la nourriture à 159.081 personnes (un record !), par l’intermédiaire de 623 associations. À ces personnes, s’ajoutent celles qui ont reçu des vivres via les CPAS, notamment. Cela porte le nombre de personnes qui ont eu besoin d’une aide alimentaire à plus de 300.000.

Entre lutte contre la pauvreté et gestion de l’urgence, le défi est ardu. La révision prochaine (horizon 2020) du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) risque de ne pas simplifier les choses. Une occasion… déjà manquée ?





Lire aussi

1er mars 2021    Analyses    Aide alimentaire

Quand croissance ne rime pas avec aisance

Depuis une vingtaine d’années, les chiffres de l’aide alimentaire augmentent constamment.
22 février 2021    Juste Terre !

Juste Terre ! n°177

Lors de notre dernière campagne, vous avez appuyé 85 associations actives dans le domaine de la lutte contre la pauvreté à Bruxelles et en (...)
28 janvier 2021 • 12h00 –13h30 Agenda    VISIO Rencontre & Débat

Aide alimentaire ou aide humanitaire ?

Le colis alimentaire en question.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr